L'odyssée des Royaumes Oubliés
Heureuse rencontre voyageur,

Malheureusement le site de l’Odyssée des Royaumes Oubliés vient de fermer ses portes en tant que forum de jeux de rôle traditionnel. Pour autant, la plate-forme reste ouverte mais change de formule.
Si vous un êtes un groupe constitué (joueurs et Maître de Jeu) et que vous cherchez un lieu ou vous pourrez jouer ensemble, n’allez pas plus loin. L’Odyssée des Royaumes Oubliés est prêt à vous accueillir.

Je vous offre gratuitement une plate-forme de jeu complète avec des règles déjà établies (Donjons et Dragons v3.5) mais vous pouvez très bien jouer avec vos propres règles, puisque vous jouez entrevous.

Suivant vos désires vos partie peuvent être complètement privées, où seul votre groupe pourra y avoir accès ou semi-publique (ouverte à la lecture, uniquement aux membres) voir complètement ouverte au public (à la lecture uniquement). Votre Maitre de Jeu n’a que me contacter pour que nous mettions en place votre partie. Ensuite, le jeu se passe entre vous.

Bon jeu là ou l’aventure fait briller l’aventure.

Amaunator

L'odyssée des Royaumes Oubliés

Vivez l'aventure de votre vie, dans les royaumes oubliés. RPG utilisant les règles 3.5 de Donjon et dragon.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La monnaie

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaunator
Admin
Admin
avatar

Messages : 1667
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 49
Localisation : Faerûn

MessageSujet: La monnaie   Mer 28 Avr - 6:23

La monnaie

Le troc et quelques paroles solennellement prononcées (« je te dois une faveur ») peuvent suffire aux échanges commerciaux se déroulant dans les régions reculées, mais rien ne vaut quelques pièces sonnantes et trébuchantes pour faciliter les échanges en quelque lieu que ce soit. Bien que le troc, les lettres de dette et autres « lettres de commerce » soient très répandus à Faerûn, les pièces et les lingots métalliques forment la base du système commercial.

Tout comme le système économique détaillé page 155 du Guide du Maître, l'économie de Faerûn repose sur la valeur de l'or et de l'argent. Les autres métaux, y compris le platine et le cuivre, sont utilisés par des nations et des cités spécifiques, mais l'or et l'argent sont acceptés dans presque toutes les communautés marchandes des Contrées du Mitan et ce, quelle que soit la nation, la cité ou la race qui a estampillé les pièces. L'argent sous forme de papier est une chose presque totalement inconnue, toutefois le Cormyr, la Sembie et Valarchcn reconnaissent la validité de l'usage de lettres de reconnaissance de dettes signées avec le sang des parties en présence devant un agent royal assermenté.

Les pièces existent sous une multitude de formes, de tailles, d'estampilles, de poids et de métaux. Certaines nations les frappent elles-mêmes alors que d'autres se contentent d'utiliser les pièces qui rentrent sur leur territoire Excepté dans quelques cas très particuliers où une pièce locale peut avoir une valeur artificiellement fixée et invariable, les pièces ont la valeur du métal dans lequel elles sont faites (peu importe l'âge, la rareté ou l'estampille). C'est pour cette raison que les pièces de platine frappées dans peu de nations sont considérées avec une certaine suspicion et de moins en moins utilisées. Elles restent toutefois en circulation.

La valeur d'une pièce est exprimée par rapport à une pièce d'or : la pièce « standard », circulaire, non percée, épaisse de trois millimètres pour un diamètre de trois centimètres. Les pièces « chauves », c'est-à-dire celles qui ont été délibérément coupées plus petites ou plus fines ont moins de valeur. Le standard d'échange actuel est le suivant : 10 pièces de cuivre = 1 pièce d'argent, 10 pièces d'argent ou 100 pièces de cuivre = 1 pièce d'or et 10 pièces d'or = 1 pièce de platine.


Les monnaies communes

Grâce à l'ambition des marchands de Sembie, il est désormais possible de trouver les pièces étrangement taillées de cette contrée un peu partout dans Faerûn. De nombreuses autres nations et cités-états humaines frappent leur propre monnaie et il est rare qu'elles soient aussi répandues que la monnaie de Sembie, elles sont toutefois acceptées par tous (à l'exception des quelques individus toujours à la recherche d'une bonne occasion pour pouvoir se battre avec un étranger).

A Eauprofonde, la capitale commerciale de Faerûn, les pièces de cuivre sont nommées des plumes, les pièces d'argent des tessons les pièces d'or des dragons et les pièces de platine des soleils. Les deux pièces locales sont le toal et la lune du port. Le toal est une pièce carrée en laiton. Elle est percée en son centre de manière à pouvoir être facilement transportée accrochée à un anneau de métal ou à une cordelette. Cette pièce vaut deux pièces d'or dans la cité et elle n'a aucune valeur à l'extérieur. La lune du port est un croissant aplati constitué de platine et incrusté d'électrum. Tout comme le toal, la lune du port est trouée en son centre afin d'en faciliter le transport. Une lune du port vaut S0 pièces d'or à Eauprofonde et 30 pièces d'or partout ailleurs.

Des piécettes de fer remplacent les pièces de cuivre en Sembie. On y nomme les pièces d'argent des corbeaux, les pièces d'or des nobles et les pièces de platine y sont inconnues. Toutes les monnaies sont acceptées en Sembie (même les pièces de cuivre étrangères). Les pièces de cette nation sont carrées pour le fer, triangulaires pour l'argent et pentagonales pour l'or.

En Cormyr, les pièces de cuivre sont des pouces les pièces d'argent des faucons d'argent, les pièces d'or des lions d'or et les pièces de platine des triples couronnes Dans les terres du Sud, les pièces de cuivre sont des pouces, les pièces d'argent des faucons et les pièces d'or des dinars.

Les habitants de certaines contrées (notamment Thay et Halruaa) utilisent les monnaies d'autres nations lorsqu'ils négocient hors de chez eux. La raison en est que nombreux sont ceux qui restent persuadés que les pièces originaires de ces nations sont maléfiques et maudites. Il est donc délicat de conclure des accords commerciaux avec de telles monnaies.

À l'inverse, lorsqu'elles sont originaires de royaumes légendaires disparus et d'anciens hauts lieux de magie, des pièces peuvent être particulièrement recherchées. Toutefois l'individu qui les a découvertes sera particulièrement avisé de tenter de les vendre à un collectionneur plutôt que sur un marché s'il désire en tirer un excellent prix. Ainsi sont particulièrement fameuses les pièces de Cormanthyr : les thalvers (cuivre) les bédoars (argent), les shilmaers (or) et les ruendils (platine). Ces pièces sont particulièrement fines et ouvragées, nombreuses et parfois encore utilisées par les elfes lorsqu'ils commercent entre eux.


Les lingots de commerce

Il peut être délicat de transporter et de compter d'importantes quantités de pièces. Nombreux sont les marchands qui préfèrent alors utiliser des lingots de métaux pré¬cieux pour les transactions importantes. Ces lingots sont acceptés dans tout Faerûn. Ils sont estampillés et portent les marques distinctives du marchand ou de l'état qui les a originellement fondus. Un lingot d'argent d'un demi-kilo a une valeur de f pièces d'or, un lingot d'or d'un demi-kilo vaut 50 pièces d'or, et des lingots plus lourds ont une valeur proportionnelle à leur poids. Traditionnellement, d est possible de trouver des lingots d'un demi-kilo, d'un kilo, de deux kilos et demi et de cinq kilos.

La cité de la Porte de Baldur fond d'importantes quantités de lingots d'argent et elle en a ainsi imposé le standard. Les lingots endommagés valent bien évidemment moins mais les lingots produits par des marchands décédés ou des nations aujourd'hui disparues valent toujours leur poids en métal précieux. La cité de Mirabar produit des cylindres pleins composés de fer noir (les bouts du cylindre sont carrés) Ces cylindres pèsent un kilo et valent 10 pièces d'or dans la cité et 5 pièces d'or partout ailleurs.

Les lingots d'or sont particulièrement rares. Seuls les plus riches et les plus puissants marchands et nobles peuvent fondre de tels lingots. En règle générale, les échanges commerciaux ne requièrent pas de telles sommes monétaires .


Les autres formes monétaires

Les pièces et les lingots ne sont pas les seules formes monétaires de Faerûn. Ainsi Il est possible de trouver de petites cloches de laiton valant 10 pièces d'or sur les marchés et 20 pièces d'or auprès d'un temple de Gond Les anneaux de Shaar sont des morceaux d'ivoire polis et percés pour pouvoir être transportés attachés à des cordelettes par les nomades de Shaar, ils valent 3 pièces d'or.

Certaines races aquatiques utilisent les perles pour leurs échanges monétaires, tout particulièrement les races qui vivent dans des zones peu profondes et qui ont l'habitude de commercer avec les habitants de la surface. La valeur d'une perle varie en fonction de sa taille - 6 millimètres de diamètre est la valeur standard - de sa rareté et de sa qualité (de sa perfection). Dans la Mer des étoiles déchues, une perle blanche (aussi nommée seyar) vaut 1 pièce de cuivre « sous les vagues » et 2 pièces d'argent en surface, une perle jaune (liayar) vaut 1 pièce d'argent sous l'eau et 2 pièces d'or en sur¬face, une perle verte (tayar) vaut respectivement 1 pièce d'or et 20 pièces d'or et une perle bleue (nuyar) vaut 5 pièces d'or « mouillée » et 100 pièces d'or « sèche ». Les perles les plus recherchées de toutes sont nommées les olmars. Il s'agit de perles ayant la forme d'un diamant en olive d'une quinzaine de centimètres de long et de sept centimètres d'épaisseur. Ces perles sont produites iniquement par les huîtres géantes et elles valent 5OO pièces d'or parmi les races aquatiques et 2000 pièces d'or en surface.



L’Odyssée des Royaumes Oubliés recrute : cliquez ICI.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.royaumesoublies.net
 
La monnaie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monnaie du Gondor
» Monnaie sonnante et trébuchante
» Epices et porte monnaie
» Les points et la monnaie sur KD
» La Monnaie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'odyssée des Royaumes Oubliés :: Vivre à Faerûn : aide pour le RP :: Vivre à Faerûn-
Sauter vers: