L'odyssée des Royaumes Oubliés
Heureuse rencontre voyageur,

Malheureusement le site de l’Odyssée des Royaumes Oubliés vient de fermer ses portes en tant que forum de jeux de rôle traditionnel. Pour autant, la plate-forme reste ouverte mais change de formule.
Si vous un êtes un groupe constitué (joueurs et Maître de Jeu) et que vous cherchez un lieu ou vous pourrez jouer ensemble, n’allez pas plus loin. L’Odyssée des Royaumes Oubliés est prêt à vous accueillir.

Je vous offre gratuitement une plate-forme de jeu complète avec des règles déjà établies (Donjons et Dragons v3.5) mais vous pouvez très bien jouer avec vos propres règles, puisque vous jouez entrevous.

Suivant vos désires vos partie peuvent être complètement privées, où seul votre groupe pourra y avoir accès ou semi-publique (ouverte à la lecture, uniquement aux membres) voir complètement ouverte au public (à la lecture uniquement). Votre Maitre de Jeu n’a que me contacter pour que nous mettions en place votre partie. Ensuite, le jeu se passe entre vous.

Bon jeu là ou l’aventure fait briller l’aventure.

Amaunator

L'odyssée des Royaumes Oubliés

Vivez l'aventure de votre vie, dans les royaumes oubliés. RPG utilisant les règles 3.5 de Donjon et dragon.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Compodium des Dons

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaunator
Admin
Admin
avatar

Messages : 1667
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 49
Localisation : Faerûn

MessageSujet: Compodium des Dons   Sam 31 Oct - 12:23

LES DONS :

Un don est une faculté spéciale offrant au personnage une nouvelle capacité ou améliorant l’une de celles qu’il possède déjà. Par exemple, Lidda, roublarde halfeline, décide de prendre le don science de l’initiative au niveau 1, ce qui lui donne un bonus de +4 à ses jets. Au niveau 3, elle gagne un nouveau don et choisit Esquive, qui lui permet d’éviter les attaques de l’adversaire de son choix en améliorant sa classe d’armure contre ce dernier.

Les dons sont différents des compétences en ce sens qu’il ne s’accompagne d’aucun degré de maitrise. On les a ou on ne les a pas.

OBTENTIONS DES DONS :

Contrairement aux compétences, les dons ne s’achètent pas à l’aide de point. Un joueur choisit simplement les dons de son personnage. Chaque personnage a droit à un don en début de carrière (au niveau 1). Il gagne un deuxième don au niveau 3, puis tous les 3 niveaux (aux niveaux 6, 9, 12, 15 et 18). Les dons sont obtenus en fonction du niveau global du personnage, quelque soit le niveau individuel de chaque classe d’un personnage multiclassé.

Les membres de certaines classes ont également droit à des dons supplémentaires en guise d’aptitude de classe. Ces dons sont choisis à partir de listes spéciales, comme pour le guerrier par exemple.

Les personnages humains ont aussi droit à un don supplémentaire au niveau 1, choisi par le joueur parmi tous ceux dont le personnage remplit les conditions.

Cas particuliers, les dons régionaux :

Les dons régionaux représentent les forces, le savoir-faire et les particularités des peuplades de la région concernée. Il ne s’agit aucunement de dons supplémentaires. Du reste, on ne peut choisir un don régional qu’au niveau 1, mais cela reste une option et ne constitue en rien une obligation.

Un personnage ne peut prendre qu’un seul don régional, même s’il a le droit à plusieurs dons dès le niveau 1. Par exemple un guerrier humain de niveau 1 a trois emplacements de don à pourvoir, mais il ne peut au mieux choisir qu’un don régional. Il lui faut choisir les deux autres parmi les dons « non-régionaux ». Enfin, rappelez-vous qu’il n’est pas possible de prendre des régionaux au-delà du niveau 1.

CONDITIONS :

Certains dons s’accompagnent d’une ou plusieurs conditions. Un personnage doit avoir la valeur de caractéristique, l’aptitude de classe, le don, la compétence, le bonus de base à l’attaque (BBA) ou toute autre qualité indiquée pour avoir le droit de posséder et d’utiliser le don qui l’intéresse.

Il est possible de choisir un don dès que l’on remplit les conditions nécessaires. Par exemple, lors de son passage au niveau 3, Krusk, le barbare demi-orque, peut dépenser 1 point de compétence pour acquérir son premier degré de maitrise en équitation et prendre le don combat monté au même moment.

Un personnage ne peut pas continuer à utiliser un don lorsqu’il ne satisfait plus à l’ensemble des conditions préalables. Exemple : Un guerrier dont la valeur de force tombe temporairement en dessous de 13 à cause d’un rayon affaiblissant ne peut plus utiliser le don attaque en puissance tant qu’il ne remplit pas à nouveau les conditions.


LISTE DES DONS :

Tous les dons issus des manuels officiels de Donjon et version 3.5 et des manuels francophones des Royaumes oubliés sont acceptés.

Retranscrire ici, l'ensemble de ces dons, serait long et fastidieux. Aussi, l'équipe vous met à disposition deux liens, qui devraient pouvoir vous aider grandement dans le choix de vos dons.


Voici un lien vers le site DRS, qui vous décrira les dons du manuel du joueur (livre de règle I v.3.5).


Liste des dons par DRS


Voici un second lien qui vous permettra de consulter ou de télécharger l'ensemble des dons disponibles :

Liste des dons


Dernière édition par Amaunator le Mer 9 Mar - 0:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.royaumesoublies.net
Amaunator
Admin
Admin
avatar

Messages : 1667
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 49
Localisation : Faerûn

MessageSujet: Re: Compodium des Dons   Mer 9 Mar - 0:15

TYPES DE DONS :

Certains dons sont d’ordre général, ce qui signifie qu’aucune règle particulière ne s’adresse à eux. D’autres permettent aux lanceurs de sorts de créer divers types d’objets magiques. Les dons de métamagie permettent à un jeteur de sort de préparer et lancer un sort aux effets supérieurs, en utilisant un emplacement de sort de plus haut niveau.


DONS DE CRÉATION D'OBJET :

Les lanceurs de sorts ont la possibilité de fabriquer des objets magiques durables. Cela les oblige toutefois à suivre un processus épuisant et à mettre un peu d’eux-même dans chacun des objets créés.
Les dons de création permettent au personnage de fabriquer des objets du type correspondant. Tous ont des points communs, quel que soit le type d’objet concerné.

Coût de l’objet. Les coûts de création d'un objet magique (en XP, en or et en temps) dépendent de son prix de base. Celui-ci tient uniquement compte de la magie nécessaire, et pas des coûts complémentaires liés à un objet de maître, à une composante matérielle couteuse ou aux XPs à sacrifier pour une composante. Dans la plupart des cas, le prix de base d'un objet est égale à son prix de vente.
Préparation de potions, Écriture de parchemins et Création de baguettes magiques créent des objets qui reproduisent directement l’effet d'un ou plusieurs sorts, et dont la puissance dépend du niveau de leur créateur. C'est à dire que les sorts lancés par ces objets ont la m^me puissance que s'il étaient jetés par un lanceur de sorts de ce niveau. Ainsi, une baguette de boules de feu fabriquée par un magicien de niveau 8 lance des boules de feu infligeant 8d6 points de dégâts chacune à une portée maximale de 216 mètres. Le prix de ces objets (et donc le coût en PX et en matières premières) dépend lui aussi du niveau de lanceur de sorts. Un objet doit avoir un niveau de lanceur de sorts suffisamment haut pour que son créateur puisse jeter le sorts correspondant à ce niveau). Pour trouver le prix de base de l'objet, il suffit de multiplier le niveau du sort par le niveau de lanceur de sorts de l'objet et de multiplier le résultat obtenu par une constante, comme suit :

Parchemin : prix de base = niveau du sort x niveau du personnage x 25 po.
Potion :prix de base = niveau du sort x niveau du personnage x 50 po.
Baguette : prix de base = niveau du sort x niveau du personnage x 750 po.
Pour ce calcul, on considère les sorts du niveau 0 comme ayant 1/2 niveau.

Coût en points d’expérience. Le lanceur de sorts dépense une énergie considérable pour créer un objet magique, ce qui se traduit par une perte de PX égale à 1/25e du prix de base de l’objet en po. Un personnage ne peut jamais sacrifier de la sorte suffisamment de points d'expérience pour redescendre au niveau inférieur. Par contre, s'il gagne assez de PX pour gagner un nouveau niveau, il peut choisir de rester à son niveau actuel et d'affecter les PX nécessaires à la création de l’objet magique choisi.

Coût des matières premières. La fabrication d'objets magiques requiert des matériaux et ingrédients particulièrement coûteux, qui sont pour la plupart détruits (brûlés, etc.) au cours du processus de création. Ils coûtent la moitié du prix de base de l’objet.

Temps nécessaire. Le temps de création de l’objet magique est de 1 jour par tranche de 1000 PO de son prix de base. Il ne peut pas être inférieur à 1 jour.
Pour pouvoir mettre à profit un don de création d’objet, il faut également avoir accès à un laboratoire ou un atelier de magie et à tous les ustensiles appropriés. Le personnage possède généralement tout dont il a besoin, sauf en cas de circonstances exceptionnelles (par exemple s’il se trouve loin de chez lui).
Par exemple, au niveau 12 Mialyë obtient le don Création d’anneaux magique et décide de s’en servir pour fabriquer un anneau de protection +3. Un tel anneau coûte normalement 18 000 PO, aussi sa création demande-t-elle 720 XPs, 9 000 PO et 18 jours de travail à la magicienne.

Coût supplémentaire. Les potions, parchemins et baguettes qui stockent un sort nécessitant une composante matérielle coûteuse ou un sacrifice en termes de points d'expérience exigent une dépense supplémentaire, hors du prix de base. Pour une potion ou un parchemin, le personnage doit payer le prix indiqué dans la description du sort (tant en composantes matérielles qu'en PX). Pour une baguette, il doit acquitter cinquante fois le prix exigé par le sort (et sacrifier cinquante fois les PX correspondants, le cas échéant).
Certains objets s'accompagnent également d'un coût supplémentaire, indiqué dans leur description. Par exemple, un anneau de triple souhait exige une dépense de 15 000 PX en plus des coûts normaux (c'est-à-dire les PX requis pour lancer souhait à trois reprises).


DONS DE METAMAGIE :

À mesure que le savoir magique d'un lanceur de sorts augmente, il peut apprendre à jeter ses sorts à l’aide de méthodes légèrement différentes de celles qu'on lui a enseignées. Par exemple, il peut ainsi lancer un sort sans réciter d'incantation, augmenter son efficacité, ou encore le jeter en un instant. Préparer et lancer les sorts de cette manière présente davantage de difficultés que la magie habituelle, mais les dons de métamagie permettent d'en repousser les limites.
Par exemple, au niveau 3, Mialyë gagne un don et choisit Incantation silencieuse, qui lui permet de lancer un sort sans prononcer sa composante verbale. Cela a un prix, elle doit préparer son sort avec un emplacement de sort du niveau supérieur au niveau réel du sort. Ainsi, si elle prépare un sort de charme personne à incantation silencieuse, il occupe un emplacement de sort du 2ème niveau, mais le niveau du sort ne change pas, donc le DD du jet de Volonté est toujours calculé comme pour un sort du niveau 1er niveau. Mialyë est incapable de préparer un sort du 2e niveau à incantation silencieuse, car il lui faudrait pour cela le préparer comme un sort du 3e niveau et elle n'est pas encore capable d'en jeter. Elle pourra le faire quand elle aura atteint le niveau 5.

Magiciens et pratiquants de la magie divine. Magiciens et pratiquants de la magie divine (prêtres, druides, paladins et rôdeurs) doivent préparer leurs sorts à l'avance. C'est à ce moment qu'ils décident ceux qu'ils souhaitent préparer en les modifiant grâce à des dons de métamagie (ce qui les oblige à les prendre à la place de sorts de niveau supérieur).

Bardes et ensorceleurs. Pour leur part, bardes et ensorceleurs choisissent leurs sorts au moment de les jeter. Ils décident donc au dernier instant s'ils souhaitent augmenter la puissance de leur sort à l’aide d'un don de métamagie. Pour eux aussi, le sort nécessiste un emplacement de niveau supérieur.
Comme le personnage ne prépare pas le sort à l’avance, il n'a pas d'autre choix que de rallonger son temps d'incantation afin d'incorporer le don de métamagie au sort qu'il récite. Si le temps d'incantation normal du sort est égal à une action simple, un barde ou ensorceleur aura besoin d'une action complexe pour le lancer en tant que sort métamagique (c'est-à-dire modifié par un don de métamagie), (ce n’est pas la même chose qu’un temps d’incantation d’un round entier). Pour les sorts à incantation plus longue, il faut rajouter une action complexe au temps indiqué.

Sorts spontanés et dons de métamagie. Les prêtres lançant spontanément des sorts de soins, de blessure ou de convocation d’alliés naturels peuvent également utiliser la métamagie. Par exemple, un prêtre de niveau 11 peut transformer un sort du 6e niveau en soins intensifs à effet étendu (à l’aide du don de métamagie Extension d’effet). Le temps d’incantation augmente aussi dans ce cas. Si le temps d'incantation normal du sort est d'une action simple, sa version métamagique nécessite une action complexe. Pour les sorts à incantation plus longue, il faut rajouter une action complexe au temps indiqué.

Effet des dons métamagiques sur un sort. II est possible de multiplier les dons de métamagie utilisés avec un même sort, mais l’augmentation de niveau est cumulative. Ainsi, charme-personne à incantation silencieuse et statique nécessite un emplacement de sorts du 3e niveau (c’est un sort du 1er niveau, augmenté d’un niveau pour chacun des deux dons de métamagie). Il est impossible d’appliquer deux fois le même don métamagique à un sort donné (par exemple, on ne peut lancer un projectile magique en appliquant deux fois l’extension d’effet pour obtenir un bonus de +100% aux dégâts).

Objets magiques et dons de métamagie. Avec le don de création d'objet approprié, il est possible de stocker un sort métamagique dans une potion, un parchemin ou une baguette. La limite de niveau concernant les baguettes et les potions s'applique au niveau augmenté du sort, ce qui prend en compte sa complexité. Il n'est pas nécessaire d'avoir le don de métamagie correspondant pour activer un tel objet.

Contresorts et dons de métamagie. Qu’un sort ait été modifié ou non par métamagie, il demeure aussi vulnérable aux contresorts, et lui-même reste un contresort tout aussi efficace.



L’Odyssée des Royaumes Oubliés recrute : cliquez ICI.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.royaumesoublies.net
 
Compodium des Dons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Les dons magiques.
» [Dons] Pokemons d'élevage pour la strat
» Héritage magique et dons
» ◊ Liste des dons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'odyssée des Royaumes Oubliés :: Là où tout commence [HRP] :: Aide pour votre fiche de personage-
Sauter vers: