L'odyssée des Royaumes Oubliés
Heureuse rencontre voyageur,

Malheureusement le site de l’Odyssée des Royaumes Oubliés vient de fermer ses portes en tant que forum de jeux de rôle traditionnel. Pour autant, la plate-forme reste ouverte mais change de formule.
Si vous un êtes un groupe constitué (joueurs et Maître de Jeu) et que vous cherchez un lieu ou vous pourrez jouer ensemble, n’allez pas plus loin. L’Odyssée des Royaumes Oubliés est prêt à vous accueillir.

Je vous offre gratuitement une plate-forme de jeu complète avec des règles déjà établies (Donjons et Dragons v3.5) mais vous pouvez très bien jouer avec vos propres règles, puisque vous jouez entrevous.

Suivant vos désires vos partie peuvent être complètement privées, où seul votre groupe pourra y avoir accès ou semi-publique (ouverte à la lecture, uniquement aux membres) voir complètement ouverte au public (à la lecture uniquement). Votre Maitre de Jeu n’a que me contacter pour que nous mettions en place votre partie. Ensuite, le jeu se passe entre vous.

Bon jeu là ou l’aventure fait briller l’aventure.

Amaunator

L'odyssée des Royaumes Oubliés

Vivez l'aventure de votre vie, dans les royaumes oubliés. RPG utilisant les règles 3.5 de Donjon et dragon.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les objets disparus

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Les objets disparus   Mar 23 Fév - 22:32

Choshys, Haute-forêt, l'aube


Le jour commençait à se lever dans la douce bourgade du nom de Choshys, à la bordure de la haute forêt. C’était un petit village tranquille, d’une cinquantaine d’âmes, il comprenait néanmoins une auberge où Eäràl s’était établi pour la nuit.
L’elfe était arrivé la veille au crépuscule, et s’était rendu à l’unique petite auberge du village, pour la trouver très animé. Il avait passé la soirée de la veille dans la salle commune, et avait entendu parler d’une série de vol, mais sans y prêter très attention. Il avait ainsi pris un bon repas avant d’aller se mettre au calme dans une chambre qui était bon marché au souvenir des prix pratiqués ailleurs, une fois la soirée bien entamé.
La chambre paraissait confortable, même si elle ne comprenait, outre le lit, qu'une simple chaise avec une table, et une petite armoire.

Mais en ce petit matin, alors que la lumière entrait dans la chambre de l’elfe, celui-ci remarqua que plusieurs de ses affaires avaient été déplacé, et que d’autre, sans grande valeur mais posées en évidence, avait été volées, alors que sa bourse, elle aussi en évidence, était resté au même endroit. Ainsi, il remarqua au premier coup d’œil qu’on lui avait volé son outre et sa couverture d’hiver, et que son havresac avait été vidé.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 26 Fév - 4:01

En cette matinée, Eäràl sortit de sa rêverie reposé et prêt à attaquer cette nouvelle journée avec entrain. Comme d’habitude le Teu’Tel’Quessir s’était réveillé de bon humeur. Chose qui n’était pas rare, l’elfe lunaire ayant une nature enjouée, il resta un instant couché sur le lit, en admirant les raies de lumières qui traversaient les volets de sa chambre et qui se décomposaient dans les grains de poussières virevoltants de façon invisible, excepté pour ceux qui croisaient les rayons lumineux.

Après quelques longues minutes, il se leva et se fut avec stupeur qu’il s’aperçu qu’il n’avait pas passé la nuit tout seul dans cette chambre.


* Par le Luth de Corellon ! Qu’est-ce qu’il s’est passé ici. *

Il se leva prestement et fit d’abord une inspection rapide pour s’assurer de la présence de son armure et de ses armes. Visiblement, tout était là. Toujours dans le plus simple appareil, il se concentra ensuite sur le reste de ses possessions.

L’elfe lunaire n’avait pas particulièrement l’instinct de propriété. Comme ceux de sa race, l’esprit de communauté était très présent chez lui. Aussi, ce n’était pas tant le fait que l’on ait touché à ses affaires qui l’énervait, que le fait qu’on l’avait fait à son insu. Ensuite, Eäràl constata qu’on lui avait volé son outre et sa couverture. Des biens sans valeurs réelles, mais qui dans la survie d’un être en haute-forêt se révélait vitales.


* Un voleur, bon sang, un satané voleur. Arrg… j’y crois pas. En tout cas, ce gars là est doué dans son domaine. Il a prit le temps de tout fouiller, et il a réussit à le faire sans le moindre bruit. Ouai, il n’en est pas à son coup d’essai, ça c’est presque certain. *

Il y avait tellement d’affaire qui avait été bougées, qu’il fallut un peu de temps pour faire complètement le tour de ce qui avait disparu. Dans le même temps, le guerrier cherchait de traces ou des indices qui permettrait de pouvoir avoir une idée sur la personne qui avait commis cette forfaiture.
L’elfe argenté chercha notamment son briquet amadou. Ce n’était pas que ce dernier avait une valeur monétaire importante, ni que ce soit absolument indispensable. Mais surtout parce que c’était un cadeau que son père lui avait fait au moment de son départ de Lunargent. Et pour cela, l’elfe y tenait beaucoup.

Une fois qu’il eut terminé de faire les constatations du vol, il fit ses ablutions et s’habilla en terminant par revêtir son armure, s’arma et rangea le reste de ses affaires. Eäràl avait hâte de rejoindre El-Caël’fir son fidèle cheval. Et il espérait bien qu’il allait le retrouver dans les écuries.

Eäràl avait l’intention ensuite de rejoindre la grande salle où il souhaitait avoir une discussion sérieuse avec le tenancier du lieu.



Eäràl utilise compétence fouille de ses propres affaires et tente de trouver un indice quelconque pouvant permettre d’identifier l’auteur des faits
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 26 Fév - 5:14

L’elfe trouva sans encombre son armure dans le capharnaüm qu’avait laissé le visiteur nocturne, mais il eu plus de difficulté à retrouver toutes ses armes, mais il parvint tout de même à mettre la main sur chacune d’entre elle. Malheureusement, il n’en fut de même ni pour sa pierre à aiguiser, ni pour son cher briquet à amadou.
Fort heureusement, dans l’amoncellement d’objets hétéroclites qui avait été l’ensemble de ses affaires, il trouva une chose qui ne lui appartenait pas, de cela il était sur, car il s’agissait d’une robe d’un vert visiblement passé avec le temps, usée jusqu’à la corde, qui aurait été bien trop petite pour Eäràl, si jamais l’envie lui prenait d’utiliser un jour cet habit.
L’elfe s’approcha donc ensuite de la simple commode où étaient rangés ses habits, et constata que le voleur en avait également volé les poignées de tiroir de celle-ci, en bois mais étant tout de même gravé de motifs simples, surement accompli par l’aubergiste ou sa famille dans un moment de détente. Malgré tout, l’ouverture de ces compartiments serait encore aisée à cause de leur usure.
L’elfe cru d’abord que la robe la seule trace du voleur, jusqu’à ce qu’il arrive à dégager toutes ses affaires du sol pour les ranger : sur le parquet restait également une trace, une marque, suffisamment récente pour avoir des chances de dater de la nuit précédente, même si rien ne pouvait indiquer ce qui l’avait causer, que ce fut la veille ou plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 1 Mar - 9:59

Retrouver ses armes et son armure fut un réel soulagement pour le guerrier. Il s’agissait là des principaux ustensiles qu’il estimait vraiment indispensable à sa survie. Une fois rassuré de ce coté là, il entreprit de continuer la fouille.

Le premier indice fut une robe. Trop petite pour être celle d’un male, elle aurait pu convenir à un enfant, ou peut-être même à une femme. Ayant grandit à Lunargent, l’elfe lunaire savait pertinemment qu’elle aurait aussi bien pu appartenir à un halfelin ou un gnome. Ou encore l’une des races qui resterait de petite taille toute leur existence. La couleur verte, dans ces contrée boisées, n’avait rien de surprenant pour quiconque souhaitait garder un minimum de discrétion. Le marron faisait aussi bien l’affaire. Toutefois, les indices trouvés permettaient de commencer à dresser un portrait du voleur. Il était donc de petite et devait certainement vivre dans la forêt. Il y avait donc fort à parier qu’il devait vivre dans la Haute-Forêt, et peu être pas si loin que cela. Ca pouvait laisser un espoir de retrouver ses affaires, et régler ses comptes avec le malfrat.

Poursuivant ses investigations, il découvrit qu’il n’avait pas été la seule victime du vol. L’aubergiste serait probablement mécontent d’apprendre que l’on avait également subtilisé les poignées de sa commode. Si le vol de la pierre à aiguiser et du briquet pouvait avoir une certaine utilité pour le barboteur, les poignées restait un mystère.

Cette fois Eäràl estimait avoir fait le tour de sa chambre, il était maintenant temps de rassembler ses biens restant et de refaire son sac. C’est qu’il aperçu une trace sur le plancher. Il était difficile d’estimer depuis quand elle était là, mais une chose était certaine, cette trace n’avait pas attiré l’œil de l’elfe. Il fallait avouer que le guerrier était passablement fatigué lorsqu’il avait gagné sa chambre, et qu’il aspirait plus à entrer en rêverie que de se lancer dans un état des lieux détaillé.

Mais s’il y avait une chance que cela soit fait par le tire-laine, ça méritait de s’y arrêté. Accroupit, Eäràl se concentra sur ce nouvel indice. S’il n’arrivait à rien de plus, il irait tenter de trouver l’aubergiste et lui faire part de son mécontentement quand à la sécurité de son établissement. Parce qu’il n’avait s’agit que d’un voleur. Un assassin aurait eut tout loisir de l’envoyer rejoindre l’Arnaith plus vite que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 2 Mar - 7:50

La trace, en forme d’arc de cercle, n’éveillait rien dans l’esprit du guerrier, il n’en avait jamais vu de semblable, et ce qui s’en rapprochait le plus était les traces d’un sabot de cheval, ce qui n’avait pas grand-chose à faire dans une chambre d’auberge, qui plus est au premier étage.



L’elfe descendit donc dans la salle commune de l’auberge, où l’heure matinale se faisait encore sentir, l’aubergiste, visiblement encore en partie endormi, avait ouvert grand les volets pour laisser passer l’air et faire partir les odeurs d’alcool de la soirée de la veille, mais quiconque pouvant sentir une odeur quelconque se rendrait compte que c’était sans grand résultat, pour le moment. Il était occupé à faire un peu de rangement lorsqu’Eäràl entra dans la pièce. Il leva un sourcil, visiblement surpris de trouver l’elfe aussi tôt debout. Il s’approcha donc de son client d’un pas souple et lui déclara d’un ton calme, assez bas pour éviter de réveiller ses autres clients :


« Bonjour Messire. Que puis-je faire pour vous aider ? Avant toute chose, sachez que notre cuisinière vient juste d’arriver et qu’il vous faudra donc patienter quelques temps avant de pouvoir manger. Voyez-vous, les gens ne sont d’habitude pas debout à une heure aussi matinale. Mais rassurez vous, la qualité du repas sera à la hauteur de l’attente. Toutefois, si vous désirez quelque chose en attendant, une boisson peut-être, je peux vous l’apportez. »


Il se frottait les mains et avait un léger sourire sur le visage, et n’était visiblement pas à l’aise avec quelqu’un comme l’elfe, bien que celui-ci ignorait si cela venait de sa nature même où de son apparition en arme dès le matin dans sa salle principale.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Dim 7 Mar - 5:17

En d’autres circonstances, l’elfe lunaire aurait été ravi de l’accueil de l’aubergiste. Mais, tel ne fut pas réellement le cas. Et si l’homme ne semblait pas à l’aise, l’elfe ne l’était guère plus à cause de ce qu’il avait à lui annoncer. Et le fait de devoir attendre pour obtenir un petit déjeuné digne de ce nom. L’opportunité d’avoir un peu de temps à tuer allait donner l’occasion à Eäràl de s’entretenir avec l’aubergiste.

- Heureuse journée, maître aubergiste. L’attente pour le petit déjeuner n’est pas un problème. Par contre, ce qui c’est passé cette nuit en est un gros. Figurez-vous qu’un indésirable s’est introduit dans la chambre que j’occupais pour cette nuit. Cela en soit, n’est pas pour me plaire. Mais là où cela devient carrément gênant c’est que l’individu en question est un tire-laine qui m’a dépouillé de certains biens auxquels je tenais tout particulièrement. Mais je ne suis pas la seule victime. Il semblerait que vous aussi ayez été victime de ce barboteur, notamment votre mobilier et plus précisément les poignées de la commode qui se trouve dans la chambre que vous avez mis à ma disposition.

Eäràl posa un regard mécontent sur le tenancier de l’établissement. Il y avait certaines choses dont il désirait lui tenir rigueur. Mais l’elfe pensa qu’il fallait mieux tenter d’en apprendre d’avantage sur le voleur. Il sortit donc la robe de son sac et la montra à l’aubergiste.

- Il semblerait que notre « ami » ait laissé ça derrière lui. Volontairement ou pas, est une autre question. Mais avez-vous déjà vu quelqu’un qui aurait fréquenté votre établissement porter ce vêtement ? Et est-ce que cela est courant chez vous ?

L’elfe ne voulait acculer l’aubergiste et le braquer contre lui. Il marqua donc une pause pour lui donner le temps de répondre à ses questions et observer les réactions de ce dernier à la lumière de ce qu’il venait de lui apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Dim 7 Mar - 8:25

L’aubergiste écouta calmement l’elfe avant de lui annoncer, d’un ton qui se voulait apaisant :

- Vous me voyez désolé que ce vol est eu lieu, mais une série de vol, certains des plus classiques, d’autres des plus bizarres, est en cours dans le village depuis presque une dizaine, et c’est devenus un tel fléau que le maire et le conseil du village ont décidé d’offrir une somme rondelette pour quiconque attraperait le voleur, et notre prêtre à même rajouté une autre somme pour quiconque retrouverait l’armure du fondateur du village qu’on lui a pris, même si elle n’a presque aucune valeur autre que sentimentale.

Il attrapa alors la robe des mains d’Eäràl et l’examina rapidement avant de continuer :

- Malheureusement, je crains que votre trouvaille ne soit inutile, car je reconnais cette robe, elle appartient à Mevia, ma cuisinière, mais elle m’a appris qu’on la lui avait volée voilà déjà cinq jours. Au moins, elle sera contente de la retrouver, elle est peut-être usée mais c’était un présent de son bien aimé, mort avant leur mariage.

Pendant qu’il parlait, Eäràl vit à l’arrière de la salle une porte s’ouvrir, puis sortir de celle-ci une dame qui devait avoir à peine plus d’une trentaine d’années, et qui jeta vers l’elfe un regard curieux. Eäràl fut alors témoin d’un changement de son expression rare, ses yeux exclamèrent la surprise, puis la fureur. Armé d’une simple cuillère en bois dégoulinante d’Eäràl ne savait quel préparation blanche, elle traversa rapidement la salle et abattit son arme sur la tête de l’aubergiste, projetant sur les trois personnes de la préparation en question. C’est alors qu’elle commença à crier sur l’homme, en lui arrachant la robe de sa main libre, qui surpris ou assommé par le coup qu’il avait reçu, ne lui opposa aucune résistance :

- Et en plus, vous saviez ce qu’elle représentait pour moi, et vous avez non seulement le culot de me la voler, mais aussi celui de l’agiter sous mon nez avec votre complice ! Vous verrez bien ce que vous fera subir le Maire, et vous serez heureux si vous pouvez encore marcher quand il vous chassera du village, tout le monde va vous en vouloir !

Elle se tourna alors vers l’elfe, pendant que l’aubergiste lui disait d’une fois plus que faible qu’elle allait réveiller tous les clients de si bonne heure, et continua sa diatribe sur le même ton et menaçant Eäràl de sa cuillère, apparemment insensible aux armes qui pendaient à son coté :

- Et vous ! Vous auriez mieux fait de rester à l’écart de la ville comme vous l’avez fait jusqu’à présent ! Vous aurez de la chance si vous vous en tirerez bien si on se contente de vous interdire à jamais de venir dans ce village !


Elle avait tout prononcé dans un seul souffle, et pris enfin le temps de prendre une longue inspiration pour pouvoir repartir de plus belle quand la porte principale s’ouvrit et laissa voir un homme plutôt musclé, torse nu, et qui n’avait visiblement pas fini de sa raser à voir le rasoir qu’il tenait encore en main. Visiblement en colère à cause de la nette coupure qu’il avait sur le visage et qui paraissait ne dater que de quelques instants, il demanda d’un ton qui n’admettait pas que quelqu’un se fâche contre lui :


- Mais que se passe-t-il donc ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 10 Mar - 8:25

Si la furie avait inquiété Eäràl l’espace d’un instant, il trouva rapidement la situation cocasse. La femme devenait toute rouge à force crier. Elle avait réussit le tour de force de crier, tenir un discourt à peu près cohérent et frapper le pauvre aubergiste avec son arme improvisée.

Elle avait même réussit à s’en prendre à lui. ET là ça devenait réellement comique. La pauvre était dans tous ces états. Un trait de caractère typiquement humain que celui de se mettre en colère pour un rien. L’elfe lunaire avait toujours trouvé cela amusant à regarder, tant qu’il ne devenait la cible de violence. Mais il avait également rapidement compris, qu’un adversaire énervé en perdait ses moyens et son efficacité.

Pour autant, le mieux était de désarmer la situation et que le calme revienne, sans quoi la mégère allait bientôt réveiller toute l’auberge et attirer les badauds. ET ce fut exactement ce qui se produisit. Ne pouvant gérer les deux de front, Eäràl leva une main en direction de celui qui venait d’entrer, afin de lui signifier de bien vouloir patienter un moment et se concentra sur la femme. Il fallait la désarçonner, elle devait s’attendre à une verte réplique de sa colère. Aussi l’elfe fit tout le contraire, et parla d’une voix calme et posée.


- Oui heureuse rencontre à vous aussi, madame… ? Je pense qu’il y a un mal entendu. Vous devriez être heureuse de retrouver votre bien, non ? Nous ne sommes en rien les chapardeurs que vous pensez, mais bien les trouveurs de ce vêtement. Je pense qu’il serait bon, de se poser une seconde et de réfléchir sereinement à tout cela, ne croyez-vous pas ? Je suis tout comme vous, une victime de ce voleur et c’était exactement ce que j’expliquai à monsieur. J’ai été dépouillé cette nuit même. Vous travaillez ici ? Alors peut-être que vous pourriez me dire où vous étiez et ce que vous avez pu voir ?

Le but du guerrier était d’apaiser la situation, et de retourner cette dernière à son avantage. Implicitement, il venait de dire à la femme qu’elle aurait très bien pu être témoin et n’avoir rien dit, voir même être l’auteur des faits, puisque sa robe avait été retrouvée sur les lieux. L’elfe argenté savait pertinemment que cela n’était pas vrai. L’aubergiste avait eut le temps de lui expliquer que le vêtement avait disparu, il y avait quelque temps déjà. Mais à rendre une trop prompte justice, on s’exposait à des erreurs.

Eäràl espérait que cela suffirait pour calmer la jeune femme, et comme si cela ne serait sûrement pas assez, il détourna son attention de la colère en lui demandant des explications.


- Bien, peut-être pourriez me dire où, quand et dans quelles circonstances on vous a dérobé cette robe. Plus j’en saurai sur ce voleur, plus je pourrai tenter de comprendre comment il fonctionne. M’aiderez-vous à le faire prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Jeu 11 Mar - 3:14

Lorsque Eäràl parla du voleur, il vit l’humain à la porte se frapper le front de la paume et l’entendit murmurer « Encore cette histoire de voleur, mais cela n’arrêtera donc jamais ? Quand donc les efforts payeront-ils ? » à lui-même. Il laissa l’elfe finir de parler avant de voir ce que la femme allait répondre, mais celle-ci resta sans voix devant la réponse calme, posée, de l’elfe.
Il n’en fut pas de même pour l’homme au rasoir qui s’approcha du petit groupe sans jamais quitter des yeux l’elfe ou plus précisément les armes qui pendaient à sa ceinture, s’il se montrait inquiet, il n’en montrait rien, mais il était visiblement vigilant. Il demanda alors aux trois personnes présentes si elle voulait bien le suivre pour parler de ce qui s’était passé au calme et dans un endroit neutre, la cuisinière refusa d’abord, mais l’homme l’obligea à venir.
L’aubergiste, lui, s’inquiétait, il parlait de laisser tout seul des clients qui devaient déjà s’être levé du mauvais pied, qu’ils se plaindraient surement et toutes sortes d’autres choses, et l’homme lui répondit qu’il enverrait quelqu’un dès que possible, et le força ainsi également à venir. Alors que l’homme et la femme se dirigeait vers la porte, il se tourna clairement vers l’elfe et se présenta comme Zaudan, le forgeron du village et accessoirement un membre de longue date du conseil du village, et lui fit signe de le précéder vers la sortie. A ce moment, une tête apparut dans l’embrasure de la porte, mais repartit aussitôt, la situation étant clairement aux mains de Zaudan.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 16 Mar - 7:21

La masse musculaire de l’homme qui se tenait devant le guerrier trouvait son explication dans le métier de Zaudan. Qui plus est, l’homme était membre du conseil du village et les vols apparaissaient comme un problème récurant que les dirigeants de la bourgade n’arrivaient pas à résoudre. Eäràl déclina son nom en entier et l’origine de sa naissance.

Quant à l’invitation, elle n’en était visiblement pas une. Mais cela n’avait guère d’importance pour l’elfe lunaire. Tout d’abord, il était curieux d’en apprendre d’avantage sur le voleur, sa manière d’opérer, la fréquence des vols, les lieux où ils s’étaient produits et les différents indices qui auraient pu être trouvé.

En outre, pour un guerrier se mettre à dos un forgeron n’était jamais une bonne chose, surtout lorsque ce dernier était probablement le seul à des lieux à la ronde.

L’elfe lunaire n’avait aucune raison de refuser. Il n’avait aucune piste à suivre, et si la notion de possession était toute relative dans sa culture, celle d’héritage familiale était très chez lui. Il aurait prêté n’importe quel objet non vital pour lui. Mais il répugnait le vol. Et considérait son briquet comme un bien familial donné en cadeau par son père lorsqu’il allait quitter Lunargent.

Eäràl emboita le pas du colosse, qui n’eut pas longtemps à attendre pour savoir si l’elfe argent allait le suivre. Il y avait pourtant une chose qui tracassait le Lunargentin : El’Caël-fir. Le Teu’Tel’Quess était soucieux de sa fidèle monture, et il espérait que cette dernière soit en pleine forme et avec la totalité de son équipement. Il lui faudrait attendre, avant de pouvoir s’en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 17 Mar - 4:40

L’humain parut quelque peu surpris par le nom de l’elfe, mais il faut dire que celui-ci ne ressemblait guère à celui d’un quelconque habitant des environs, mais il sortit tout de même de l’auberge derrière lui. Il ferma la porte et se dirigea vers la maison d’en face, à une étage et avec une dépendance de bonne taille. Il ouvrit la porte et fit rentrer tout le monde en leur faisant signe de prendre leur aise dans la salle à vivre, il la désigna à ses hôtes en ouvrant la porte. Il entra par une autre porte pour en ressortir peu après, le visage nettoyé, une bouteille dans une main et quatre verres dans l’autre. Eäràl put également voir un jeune enfant, qui ressemblait assez au forgeron pour pouvoir être son fils, sortir de la même porte juste derrière lui, pour se diriger vers la porte d’entrée et sortir de la maison.

Les autres humains n’avaient pas l’air aussi à l’aise, Mevia semblait à la fois dans une fureur absolue et sur le point de s’évanouir, quand à l’aubergiste, son visage semblait se partager entre la colère et la frustration, il ne semblait pas content de devoir quitter son auberge alors que des clients devaient l’y attendre. Zaudan déposa alors les verres qu’il tenait sur la table et commença à les remplir. Il demanda alors calmement, sans désigner personne en particulier, de raconter ce qui s’était passé, mais ni l’un ni l’autre des deux humains ne semblait vouloir desserrer les dents et prendre la parole pour raconter l'épisode de la salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 19 Mar - 5:18

La demeure confortable de Zaudan tentait à prouvé que les affaires de celui-ci étaient plutôt fleurissante. Il s’installa donc et lorsque les verres furent remplis, il prit celui qui se trouvait devant lui et huma le liquide. Si c’était de l’alcool, il reposerait son verre. C’était un peu tôt pour cela.

Son attention se reporta sur la discussion. En fait de discussion, il s’agissait plutôt d’un silence qui n’allait pas tarder à devenir pesant. N’ayant rien à se reprocher et voulant en apprendre le plus possible, l’elfe lunaire prit la parole.


- Hum, pour ma part, les choses sont simples. Je suis arrivé hier dans votre village. Après un long voyage, je me suis dans l’établissement de maitre aubergiste ici présent. J’ai donc prit un repas et loué une chambre ainsi qu’une place pour ma monture dans l’étable. J’ai été me couché et lorsqu’au petit matin je suis sorti de ma rêverie, j’ai constaté que l’on avait fouillé mes effets personnels. Je peux m’estimer heureux d’être encore en vie, car s’il avait agit d’un assassin je ne serai probablement pas là, à discuter avec vous.

- Bref, j’ai fais le tour et je me rendu compte que l’on m’avait volé quelques affaires. J’ai alors cherché à trouver des indices. Mais, j’avoue que je n’ai pas trouvé grand-chose de sérieux. L’indice le plus prometteur était une robe. Mais, je viens d’apprendre que cette robe vous appartenait madame. Ca faisait de vous l’auteur présumé le plus crédible. C’était sans compter sur les révélations de notre ami, qui vous disculpait en déclarant que vous vous étiez fait voler cette robe, il y a quelques temps déjà.

Eäràl marqua une courte pause en passant sa main droite dans ses cheveux pour les ramener en arrière. Il sourit à la femme et à l’aubergiste. Puis il reprit.

- J’ai également pu remarquer que les poignées de la commode de la chambre avaient disparu. Et je suis certain qu’elles y étaient la veille au soir, puisque j’avais rangé quelques affaires dedans. Le dernier indice, qui n’en est peut-être pas un, est une trace laissée sur le parquet. Mais il possible que cette dernière soit là depuis un moment. C’est difficile à dire avec certitude.

Il était temps pour l’elfe lunaire d’en arriver à ses conclusions partielles.

- A ce que je peux constater, aucun effet de grande valeur n’a été dérobé. Ce qui tant à prouver que l’auteur ne cherche pas un gain substantiel. Cela donne une raison d’espérer que si on le trouve, on devrait retrouver nos affaires avec lui. Si c’était pour les vendre, il aurait probablement cherché à me voler mes armes ou même ma bourse. La robe de madame, sans vouloir l’offenser, n’a aucune valeur financière, mais plutôt une valeur sentimentale pour elle, tout le briquet que l’on m’a volé. L’individu est doué, car je n’ai absolument rien entendu, alors que je dormais dans la pièce. Bien maintenant que je vous ai dit tout ce que je savais. J’espère que vous partagerez vos informations avec moi. Je suis prêt à vous aider, car je tiens à ce briquet, et j’espère bien pouvoir le retrouver. Mais, j’ai besoin de connaitre tout ce que vous savez à ce sujet. Depuis combien de temps cela dure-t-il ? A quelle fréquence ont lieu les vols ? Qui s’est fait volé et qu’est-ce qu’on leur a prit ? Où se sont passés les larcins ? enfin ce genre de chose là, et est-ce que vous avez des soupçons sur certaines personnes ?

Eäràl avait joué franc jeu avec Zaudan, il espérait que ce dernier en ferait de même avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Sam 20 Mar - 9:37

Le verre contenait bien de l’alcool, fort à l’odeur, mais l’aubergiste comme sa cuisinière l’avalèrent d’un trait, tendit que le forgeron se contentait de tenir son verre dans sa main. Il écouta calmement l’elfe raconter son histoire et lui répondit :

- Malheureusement, le problème dont vous nous parlez n’est pas nouveau : cela à commencé voilà plus d’une chevauchée déjà, lorsque notre prêtre se rendit compte qu’on avait volé la relique du village, l’ancienne armure du fondateur de ce bel endroit, dans l’antichambre du temple où elle était conservée. Il a tout de suite crié au scandale, mais il savait bien que personne du village ne ferait cela, elle n’a de valeur qu’ici, et personne ne pourrait la revendre ici, et il n’y avait aucun étranger présent à ce moment-là. Il a offert une récompense pour quiconque la retrouverai, mais personne n’a réussi, bien que personne n’est essayé longtemps.
Cela a continué pendant quelques jours, le voleur entrait dans les maisons sans difficulté et prenait ce qu’il voulait, même si c’était sans valeur réel, ce qui était généralement le cas. Le véritable tournant s’est produit il y a huit jours, quand il a pour la première fois pris de l’argent. Et le problème va en empirant, maintenant, il frappe presque toutes les nuits, parfois même deux fois par nuit, et s’il continue parfois de ne prendre que des choses sans valeurs, il prend parfois également l’argent et les bijoux, c’est à n’y plus rien comprendre ! Nous n’avons aucune idée de qui cela peut être, le village à promis une prime à quiconque trouverait le voleur ou arrêterait les vols, là encore sans résultat. Vous qui paraissez sincère, s’il vous plait, aidez-nous à le retrouver et à arrêter cette ère de vols et de suspicions entre des personnes jusqu’à là amies.

Zaudan paraissait soulagé de parler de cette affaire, qui semblait lui tenir à cœur. Les deux autres humains, pour leur part, avaient déjà vidé la bouteille de remontant, mais le forgeron ne se releva pas pour aller en chercher une autre.


Dernière édition par Vynnyn le Lun 19 Avr - 8:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 22 Mar - 19:54

L’elfe lunaire fronça le nez lorsque l’odeur de l’alcool lui chatouilla les narines. Il reposa son verre sur la table, sans y toucher. Et fixa son attention sur les propos de l’intervention de Zaudan.

Lorsque ce dernier se tut, le Teu’Tel’Quess prit un instant de réflexion pour assimiler tout ce qui venait de lui être rapporté. Puis, il demanda quelques confirmations.


- D’accord, si j’ai bien compris, cela fait maintenant près de deux chevauchées que les vols ont commencées. Ces derniers se déroulent systématiquement la nuit, lorsque tout le monde, ou presque dort. Et ils portent sur des choses qui n’ont pas forcement de valeur, mais dont la perte sera préjudiciable à ses victimes. Au final, c’est l’ambiance de tout le village qui se dégrade. Hum, c’est bien ça ?

Ensuite l’elfe tenta d’éclaircir quelques zones d’ombre. Il avait besoin d’avoir une vision la plus précise possible de la situation.

- Est-ce que vous consentiriez à me fournir une liste des personnes volées et des biens qui leur ont été dérobé. Afin, que je puisse en discuter avec elle ? Il est presque établi, maintenant, que le but du voleur est de créer un climat de suspicion au sein des villageois, ou tout du moins nuire à la bonne marche de celui-ci. Avez-vous eu de nouvelles arrivées correspondant au début des vols ? Il y a-t-il eut un fait marquant dans la vie du village ? Je ne sais pas une brouille entre une personne et plusieurs autres, et ce, façon publique ? Est-ce qu’il y aurait eu un jugement ou quelque chose s’y rapprochant ? Bref, un fait qui aurait pu être anodin, mais qui aurait pu nourrir un sentiment de vengeance chez l’un de vos concitoyens ou proche habitant ?

Il y avait autre chose, que l’elfe désirait savoir.

- Est-ce qu’il existe une garde dans votre village ? Qu’est-ce qui a déjà été fait pour tenter de remédier aux vols ?

Enfin, Eäràl jugea qu’il avait suffisamment assailli de question Zaudan, pour se taire et écouter ses réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 23 Mar - 6:21

Le forgeron acquiesça à chacune des phrases, et alors qu’il allait répondre aux questions, quelqu’un frappa à la porte. Il s’excusa d’un mot à l’elfe et partit ouvrir.
L’homme qui rentra dans la maison n’avait apparemment pas l’intention de sortir de si bon matin, ou alors se fichait-il complètement de son apparence : habillé d’habits fripés et tachés de vin, il portait une tunique jaune sur un pantalon noir, Eäràl se souvint l’avoir vu la veille à l’auberge, il faisait parti des rares clients présents. Il salua de la tête les trois personnes présentes, l’elfe l’ayant déjà entendu faire de même avant avec Zaudan, qui s’était de nouveau éclipsé quelques instants, et se présenter rapidement à Eäràl : Il s’appelait Sen, était marchand, ne faisait que passer dans cette ville et se demandait pourquoi un jeune garçon l’avait prévenu, alors qu’il entrait à peine dans la salle commune de l’auberge, qu’il devait se présenter à cette porte avant même qu’il n’est pu se restaurer

Quand il revint, une nouvelle bouteille, qui semblait cette fois contenir un jus de fruit, et un autre verre, il prit la parole, servant le nouvel arrivant dans le même temps :

« - Bien le bonjour messire et pardonnez-moi de vous déranger à une heure aussi matinale. J’ai le regret de vous annoncer qu’un voleur a frappé cette nuit dans le village, dans l’auberge même pour être précis. Je voulais m’assurer que vous n’aviez pas également été sa victime.
« - Ne vous inquiétez pas pour moi, répondit sèchement le marchand, sans même faire un geste poli tel que prendre le verre. Mes affaires sont bien rangées dans des coffres cadenassés. Il est pas né celui qui viendra voler ses affaires au vieux Sen ! Et vous deux là ! Continua-t-il en regarda l’aubergiste et sa cuisinière, Ne restez pas là à ne rien faire, j’ai faim et je compte être parti d’ici une heure, alors dépêchez-vous si vous voulez que les autres marchands continuent à venir dans ce trou à rat que vous appelez une auberge. »

Les deux humains ne se firent pas prier pour quitter la maison, suivis de près par le marchand, et l’elfe se retrouva seul à seul face au forgeron. Celui-ci s’exclama :
« - Où en étions-nous déjà ? Ha oui, vos quelques questions. Je ne saurais vous dire absolument tout ce qui a été volé, mais cela a du être mis par écrit, pour vérifier si nous retrouvions bien tout. Et fort heureusement, nous n’avons rien de tout cela, quelques uns se brouillent, mais rien de particulier ni de durable. »

La porte s’ouvrit à nouveau, laissant entrer le jeune garçon qui était sortit peu avant.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 9 Avr - 19:03

L’elfe lunaire n’en cru pas ses oreilles. L’homme était d’une telle arrogance, qu’il en était à la limite de l’impolitesse. Comme si ceux qui avaient été volé le méritait à cause de leur négligence. Eäràl prit sur lui de ne pas se mêler de choses qui ne le regardait pas. Et laissa Zaudan user de sa diplomatie sans doute issue de son don pour le commerce. Lui resta tranquillement assis et bu le jus de fruit que le forgeron venait de lui offrir.

Lorsque le calme revint, le guerrier prête attention aux paroles de son hôte. Mais, il fut déçu de voir la quasi-totalité de ses questions rester sans réponse. Soit Zaudan avait perdu le fils de leur discussion, soit il ne lui faisait pas confiance. En tout état de cause, il fallait mettre les choses à plat. Pour partir sur des bases saines et constructives. Sans quoi la chasse qui s’annonçait n’avait que peu de chance d’aboutir. Ce serait comme traquer un gobelin qui ne laisserait aucune trace.

Eäràl posa son verre, et se leva en s’éclaircissant la voix.


- Bien ! Maitre forgeron, je vous ai dit que j’étais prêt à vous aider à trouver ce maudit tire-laine. Mais, nous ne pourrons réussir que si nous nous faisons mutuellement confiance. Vous ne répondez pas à mes questions. Soit vous ne le pouvez pas, soit vous ne le voulez pas. Ce que je pourrai aisément comprendre puisqu’elles touchent à la sécurité et à la protection de votre beau village de Choshys. Mais sans les réponses à ses questions, je vois mal ce que je vais pouvoir faire pour vous. Vous comprenez ?

L’elfe argenté avait gardé un ton respectueux et parlait calmement. Il n’y avait aucune trace d’énervement et de colère. Juste un constat, qu’il lui semblait important d’exprimer. Il marqua une pause, avant de reprendre.

- Si vous avez moyen de me fournir une liste de personnes qui ont été spoliées et les objets qu’on leur a dérobé, ce serait déjà un bon début. Ensuite, il faut empêcher ce voleur d’agir à sa guise. S’il n’y a pas de garde du village, il va falloir en appeler aux bonnes âmes et en créer une. Des patrouilles de deux, pendant la journée. Et deux patrouilles de binôme la nuit. Ca me semble être un minimum. Il ne faudra pas leur demander d’intervenir directement, si ce ne sont pas des gens d’arme. Mais lancer l’alerte, peut-être auriez-vous moyen de trouver des corne de chasse ? Pour ma part, je suis prêt à faire mon enquête, mais faut-il que je sache qui aller voir ? De plus, je me propose de participer aux dites patrouilles. Pensez-vous que cela soit faisable ?

Cette fois, le Teu’Tel’Quess espérait bien avoir des réponses franches et précises. Il resta là, un moment en regardant Zaudan droit dans les yeux. Pas de défi dans ce regard franc, qui tentait à prouver qu’il n’essayait pas quoi que ce soit de tordu.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 13 Avr - 1:25

« - Comme je vous l’ai dit, Commença Zaudan, la liste des objets dérobés doit déjà exister par écrit quelque part dans le village, mais je ne l’ai pas chez moi et je ne la connais en entier. Par contre, il m’est plus simple de vous indiquer qui a été attaqué : Au village, presque tout le monde l’a été, les rares exceptions étant le vieux couvreur, Adelthan, qui vit aux limites du village, ainsi que la veuve Bili et Delacan, l’aubergiste qui vient de nous quitter à l’instant, bien que les clients de ce dernier soit parfois la victime de ces agressions. Pour les gens des alentours, il y a moins de victimes, les trois fermiers les plus proches ont été cambriolés, mais ce sont les seuls pour lesquels nous sommes au courant, certains des plus éloignés pourraient avoir été touché que nous ne le saurions pas encore.
« Votre idée de patrouilles est intéressante, mais ce voleur ne frappe jamais que de nuit, aussi celles de jour seraient inutiles. Pour celles de nuit, rares sont les gens qui peuvent arrêter quelques jours leur travail ou se passer de sommeil pendant cette période pour venir en aide aux autres, et même parmi ceux-là, peu voudront le faire. Je ferais ce que je pourrais, car je fais partit des rares à pouvoir le faire. Si vous voulez bien maintenant m’excuser, je vais aller chercher la liste que vous avez demandée, je vous conseille donc de retourner à l’auberge pour manger un morceau, ou encore de commencer votre enquête parmi les personnes déjà réveillé. »

Le forgeron se leva et se dirigea vers la porte, prenant son manteau en attendant que l’elfe le suive. Il ouvrit la porte et déclara Eäràl, juste avant de sortir :

« - Il y a un troisième client à l’auberge, un elfe comme vous ou quelque chose de ce genre la. Ne lui faite pas confiance, ce n’est qu’un fanfaron qui dit qu’il va stopper les crimes mais qui en réalité ne fait rien et qui attend qu’ils se résolvent d’eux même pour s’en attribuer le mérite. Evitez-le, c’est un conseil, mais ne le provoquez pas, il dépense énormément chez votre logeur et a celui-ci à sa botte. »

Sur cette mise en garde, il sortit de la maison, après avoir invité l’elfe à faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Sam 17 Avr - 3:09

Finalement, l’elfe lunaire s’était assit à nouveau pour écouter avec attention ce qu’avait à lui dire Zaudan. Et il était plutôt satisfait de voir, que les réponses éludées avaient due être le fruit de l’interruption faite de façon bien cavalière par le riche marchand. L’elfe lunaire apprit donc que les vols se passaient à grande échelle, puisque presque tout le monde avait subi au moins un vol. Il apprit également que cela devait durer depuis environ une lune et que les larcins n’avaient lieu que de nuit. S’était déjà un bon début. Il lui fallait maintenant trouver la façon d’aborder le problème. Et il le ferait tranquillement après digéré toutes ces informations et les avoir tournées et retournées dans sa tête.

Pour l’heure, le forgeron ne pourrait plus rien lui apprendre de plus sans avoir fait quelques investigations supplémentaires. Eäràl sortit donc de la demeure de Zaudan.


- Bien, je vais effectivement retourner à l’auberge et manger un peu. Ensuite, je vais certainement faire le tour de ce village afin de bien m’imprégner de la topographie du site. Il va me falloir me trouver un poste d’observation, peut-être même deux ou trois. Je pense qu’il est inutile que je commence à enquêter auprès de votre population tant que nous ne nous seront pas revus avec les informations qu’il vous manque. En tout cas, merci pour la mise en garde vis-à-vis de cet autre elfe. Je saurai à quoi m’en tenir. Quand à moi, je pense qu’il est inutile, pour le moment, de raconter que je vous aide. Bon, et bien si vous me cherchez, je serai à l’auberge. Sinon et bien laissez moi un message ou un messager. Je vous souhaite la bonne journée Zaudan et à très bientôt.

Le guerrier lunaire se retira donc, et commença par aller à l’écurie retrouver son fidèle El’Caël-Fir et vérifier qu’il ne manquait rien à son harnachement et que tout était en état. Ensuite, il irait demander qu’on lui serve de quoi se restaurer. La journée risquait d’être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Sam 17 Avr - 23:01

Alors que le forgeron s’éloignait en remontant la rue, indiquant à Eäràl que la topographie des lieux était simple, l’elfe regagna sans difficulté l’étable où l’attendait tranquillement son compagnon qui semblait ne pas avoir dérangé de la nuit, et qui fit la fête à son maître dès son entrée dans l’écurie. A coté de lui, Eäràl trouva tout son harnachement, correctement rangé, rien ne semblait manquer et tout était dans le même état que la veille.

L’elfe sortit donc de l’écurie rassuré et rentra dans la salle commune de l’auberge pour commander son repas. L’aubergiste sembla beaucoup plus froid avec l’elfe que lors de leur précédente rencontre, mais il prit tout de même sa commande et partie vers les cuisines pour revenir après quelques minutes avec le repas commandé.
Pendant ces quelques minutes, Eäràl remarqua qu’il était seul dans la salle : il avait entrevue le marchand qui remontait, probablement vers sa chambre à l’étage, alors que lui-même entrait, laissant sur sa table les restes de son repas, mais il n’y avait aucune trace du troisième et dernier client de l’auberge, malgré le vacarme qu'avait créé par la dispute entre les deux humains plus tôt, dans la salle même où se trouvait l’elfe, celui-ci ne semblait pas être descendu.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 27 Avr - 11:54

C’était un vrai sentiment de soulagement pour l’elfe lorsqu’il constata que l’intégralité de son équipement était bien là et mieux en bon état. Il en profita pour flatter sa fidèle monture. Le simple contact avec elle était apaisant.

Puis Eäràl regagna la salle commune de l’auberge. Tous les clients avaient visiblement quitté l’endroit pour vaquer à leurs occupations. Ou se préparer au départ. Le guerrier sentit bien que cette fois l’aubergiste était moins amène envers sa personne. Ca pouvait avoir plusieurs explications, mais étant donné la personnalité du marchand qui était venu le chercher avec perte et fracas jusque chez Zaudan. Le pauvre aubergiste avait dû en entendre des vertes et des pas mûres. Eäràl ne s’en offusqua donc pas.

Il n'y avait aucune trace de l'autre elfe dont lui avait parlé le forgeron. Un détail qu'il nota, mais qui ne l'alarma pas plus que cela. Et puis, il finirait bien le rencontrer à un moment ou à un autre. Il lui suffisait de se montrer patient. Et cela, il savait l'être.

Il mangea de bonne appétit ce qu’on lui avait servi, et profita du calme relatif pour réfléchir et faire le point sur les déclarations du forgeron. Mais plus il y pensait et moins il trouvait de lien entre tout ça. C’était plutôt déprimant. Peut-être que la liste l’aiderait à y voir plus clair. Mais rien n’était moins certain. Son truc à lui s’était le combat. Avec un arc à la main ou sa rapière, il savait ce qu’il avait faire. Mais pour mener une enquête, c’était une grande première. Et il fallait bien se rendre à l’évidence, c’était plutôt mal partit pour résoudre le mystère de ce voleur.

Il frappait n’importe quand, n’avait pas de cible précise. Ses motivations étaient des plus opaques. Et la cupidité ne semblait pas être la base de cette dernière. Pour l’elfe, il devait surtout se régaler du chaos qu’il faisait naitre. Mais qui aurait un intérêt certain à ce que les gens de ce village vive dans la peur et l’angoisse. Il n’y avait pas de milice, donc aucun chef de garde qui aurait intérêt à faire passer la sécurité du village au premier pour gagner de l’influence.
Aucun villageois n’avait fait l’objet d’une humiliation quelconque, donc aucun intérêt de se venger. Non vraiment, à part expliquer les faits par un malade. L’elfe avec les maigres éléments qu’il avait ne voyait vraiment pas l’ombre d’une piste à suivre. Ou alors, cela venait de l’extérieur du village. Si ça faisait plus d’une lune que cela durait, et que les vols semblaient assez rapprochés les uns des autres. C’était peut-être que le voleur vivait à proximité de Chosys. Et si tel était le cas, alors peut-être qu’il laisserait des traces près de son abri.

Ne voyant plus quoi faire de plus tant qu’il n’aurait pas d’autres informations à sa disposition. Eäràl jugea qu’aller faire un tour en dehors du village aurait au moins l’intérêt de lui permettre de continuer à réfléchir tout en poursuivant l’enquête. A son retour, peut-être que Zaudan aurait trouvé ce qu’il cherchait. Et peut-être que lui y verrait plus clair.

Eäràl remercia pour son repas, monta dans sa chambre pour rassembler ses effets personnels. Puis il retrouva avec plaisir El’Cael-fir. Une fois scellé, il sortit de Chosys pour faire le tour du bourg. Il cherchait une trace de foyer, quelque chose qui aurait été laissé là, mais surtout un endroit qui permettait à quelqu’un de pouvoir s’abriter. Un trou, une faille, un tronc creux, enfin quelque chose dans ce genre là.



Eäràl utilise pistage et détection pour trouver une trace de vie en dehors du village.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 30 Avr - 8:14

Spoiler:
 

Le repas d’Eäràl, constitué pour majeure partie d’un gruau accompagné d’une fine tranche de viande, s’avéra à son goût. Il se passa en silence, l’aubergiste étant monté à l’étage avec un plateau peu après avoir servi l’elfe et personne d’autre ne se trouvant là pour faire la conversation.

L’accueil que fit à l’elfe son cheval rompit le simple bruit de la vie quotidienne du village, encore calme à cette heure matinale, il semblait impatient de se mouvoir, comme s’il ne s’était pas déplacé depuis plusieurs semaines, alors même que l’elfe était arrivé la veille. Aussi, ce dernier arriva rapidement au limite du village, d’abord parce que celui-ci n’était guère grand, une simple grande rue à coté de laquelle se tenaient une petite dizaine d’habitations et, parfois, leur dépendance, ainsi que le temple du village, reconnaissable comme la plus grande bâtisse des alentours. Aux alentours du village, dans les plaines, on pouvait voir quelques fermes entouré de champs. Par contre, du côté de la forêt qui commençait à une centaine de pas du village, il n’y avait aucune trace d’habitations civilisées.

En faisant le tour du village, l’elfe ne trouva guère de traces fraîches. Il put cependant deviner que les villageois élevaient des chèvres et des vaches à l’aide des empreintes de celles-ci. Il remarqua également d’autres traces, en particulier d’animaux sauvages, mais rien qui ne pouvait indiquer ce qu’il cherchait. De plus, les troncs creux tombés au sol n’était guère légion, et pourtant plus nombreux que les failles ou autre trou suffisamment grand pour abriter une personne, carrément inexistant. Quant aux troncs, ils étaient pour la plupart attaqués par les champignons sur la totalité de leur surface, finissant de pourrir au soleil, attendant que le cycle naturel des choses ne les ramène complètement dans le sol à l’état d’humus.

Peu à peu, le temps passa pendant que l'elfe cherchait des traces, si bien qu'on entendit bientôt le bruit d'un village dans sa pleine activité : les fermiers sortaient leur bétail ou s'occupaient de leur champs, les autres habitants vaquant également à leurs occupations, emplissant l'air d'un bruit de fond léger qui pouvait presque faire oublier qu'un voleur sévissait depuis quelques temps déjà dans cette communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 12 Mai - 5:51

La recherche hors du village ne fut pas des plus fructueuses. Aucun indice ne laissait supposer que qui que ce soit ait établi un campement, même de fortune. Il fallait bien avouer, que partir ainsi à l’aveuglette, c’était un peu chercher une aiguille dans une meule de foin. L’elfe lunaire rentra donc bredouille au village qui s’était maintenant clairement réveillé et avait prit son activité de croisière.

Eäràl retourna donc aux écuries pour desceller son fidèle destrier. Il en profita pour le brosser et lui changer l’eau de son abreuvoir. Une dernière petite claque amicale sur la croupe de l’équidé, et le guerrier partit en direction du centre du village. Il tenta de trouver un petit coin tranquille pour observer les allées et venues des habitants du village. Le but étant de pouvoir regarder sans trop éveiller la curiosité des villageois.

Vers le zénith, il retournerait à l’auberge pour savoir si Zaudan s’était manifesté en le convoquant pour lui remettre la liste des personnes volées et celle des objets dérobés. Le lunaire ne savait pas trop si cela allait l’aider à y voir plus clair, mais qui ne tentait rien n’obtenait jamais rien non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 12 Mai - 8:35

L’animal avait apprécié la balade avec son maître et se laissa docilement mener à l’écurie pour se reposer et recevoir des soins mérités. L’elfe sortit alors de l’écurie, puis de la cour de l’auberge, pour se retrouver dans la rue principale de Choshys.

Le village s’était réveillé pendant les quelques heures où l’elfe s’était absenté, si bien que quelques personnes déambulait en permanence dans le champ de vision d’Eäràl, se saluant, discutant, mais aucune n’adressa un simple mot au guerrier étranger.

C’est ainsi, assis sur un tonneau, à l’ombre d’une maison en pierre, que l’elfe passa le reste de la mâtinée. Il remarqua ainsi qu’un homme faisait les yeux doux à au moins trois femmes de la communauté, qu’un autre ne semblait pas s’épuiser à travailler et qu’une adolescente, sensé surveillé de plus jeunes enfants, semblait beaucoup plus attentive à un certain jeune homme qui passait souvent dans la rue. Malheureusement, il ne voyait rien qui pouvait avoir à faire avec son affaire.

Alors que le soleil approchait de son zénith et que l’elfe s’en retournait vers l’auberge, il croisa Zaudan qui venait à sa rencontre. Le forgeron lui fit un signe et lui annonça :


« - Je vous cherchais : j’ai le papier que vous m’avez demandé, et je n’osais le laisser à l’auberge, aussi je préférais vous le remettre en main propre. »

Dans le même temps, l'humain lui tendit un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui paraissait assez rempli, puis il continua :

« - Je dois aussi vous annoncer que tout le monde sait ce que vous comptez faire, et pour cela ma femme voudrait vous rencontrer, aussi j’espère que vous voudrez bien nous joindre à nous pour le repas. »
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Sam 15 Mai - 21:34

Le village choshys était un petit bourg comme il y en avait beaucoup. Eäràl aimait ce genre d’endroit ou la douceur de vivre n’avait rien de comparable avec les grandes villes. Exception faite de Lunargent, peut-être parce qu’il s’agissait de sa cité natale, à moins qu’il ne s’agisse d’autre chose. Sans doute que la place faite à la nature ni était pas totalement étrangère. Ici, on vivait visiblement au rythme du soleil et des saisons. Et pour un elfe, même issu d’un milieu urbain, c’était appréciable.

Le guerrier passa son temps à observer. Mais, il ne vit rien de suspect. S’attendait-il à autre chose ? Probablement pas. Toujours était-il qu’au moins il avait pu prendre la température de la bourgade. Son soulagement fut de voir que rien ne semblait pouvoir entacher la douceur de vivre des villageois. Tout semblait continuer comme cela devait être depuis des lustres. La vie s’écoulait comme un long fleuve tranquille, et ce malgré les événements des derniers jours. Les vols à répétition ne semblaient pas avoir de prise sur le moral des habitants. C’était déjà ça, restait à en connaitre la raison. Car si celle-ci était de se fiche des délits, ça n’aiderait probablement pas l’elfe argenté à obtenir du renseignement lors de son enquête.

Le zénith approchant, Eäràl prit le chemin de l’auberge pour prendre un repas léger. C’est alors qu’il croisa Zaudan qui lui remit le document qu’il attendait. Mais les propos du forgeron étaient des plus surprenants. Ainsi donc, la population locale était déjà au courant de ses intensions. C’en était fini de la discrétion. D’un autre coté, les gens se méfieraient probablement moins de lui lorsqu’il poserait inévitablement tout un tas de question.

La femme de Zaudan souhaitait s’entretenir lui. A la bonne heure, plus il en apprendrait sur les faits ou toute chose ayant un rapport avec ces derniers, plus il aurait une chance d’y voir un peu plus clair. Car pour le moment, le mystère restait entier, et le Teu’Tel’Quess ne savait pas vraiment par quel bout, il devait prendre le problème. C’était une grande première pour lui, et il ne voulait pas décevoir. D’un autre coté, il espérait également pouvoir remettre la main sur les objets qui lui étaient cher.


- C’est avec plaisir que j’accepte votre invitation Zaudan. Ca me donnera l’occasion de pouvoir regarder cette liste d’un peu plus près, et peut-être vous demander quelques explications complémentaires à ce sujet. Je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 17 Mai - 7:44

Sur le chemin du retour, Zaudan fut interpellé quelques fois, refusant à chaque fois de s’arrêter, prétextant que sa femme lui ferait une scène s’il arrivait et que le repas avait brûlé car il était resté à discuter ailleurs.

A peine Eäràl fut-il arrivé dans la maison du forgeron qu’il fut le centre d’intérêt de toutes les personnes présentes. Non que celles-ci fussent nombreuses, si l’on exceptait Zaudan et le bébé, elles n’étaient que quatre, mais quand deux d’entre eux sont des enfants en bas âge, ils paraissent bien plus nombreux.
Ainsi, dès que l’elfe eut franchi le pas de la porte, les deux jeunes enfants se mirent à lui tourner, ou plutôt courir, autour, lui posant toutes sortes de questions, pour la plupart incompréhensibles car ponctuées de rires ou interrompus par l’autre enfant.

Un peu plus loin, dans la salle où se trouvait l’elfe le matin même, occupés près de la table déjà dressé pour six convives se trouvait une jolie jeune femme qui sourit à Eäràl, s’excusant de la conduite de son frère et de sa sœur. Toutefois, son père ne lui laissa guère le temps de parler qu’il invitait l’elfe à s’assoir et la fille à aider sa mère en cuisine, celle-ci disparu presque en courant vers une porte proche.


- Mettait vous à l’aise, connaissant Cheissi, le repas sera prêt d’un instant à l’autre, mais peut-être voulez-vous boire quelque chose en attendant. Nous discuterons de notre affaire après le repas, il ne faut pas mélanger le travail et le plaisir.

En effet, à peine l’humain eut-il fini sa phrase que sa femme, puis sa fille, entrèrent dans la pièce, chacune portant un plat dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les objets disparus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les objets disparus
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les disparus du 12 janvier
» Boutons Disparus OO"
» Acheter des objets de la saga Harry Potter
» SPV et objets pouvoir
» Objets magiques ☞ La sorcellerie au sein des objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'odyssée des Royaumes Oubliés :: L'antichambre des Chimères [RP] :: L'antichambre des Chimères [RP]-
Sauter vers: