L'odyssée des Royaumes Oubliés
Heureuse rencontre voyageur,

Malheureusement le site de l’Odyssée des Royaumes Oubliés vient de fermer ses portes en tant que forum de jeux de rôle traditionnel. Pour autant, la plate-forme reste ouverte mais change de formule.
Si vous un êtes un groupe constitué (joueurs et Maître de Jeu) et que vous cherchez un lieu ou vous pourrez jouer ensemble, n’allez pas plus loin. L’Odyssée des Royaumes Oubliés est prêt à vous accueillir.

Je vous offre gratuitement une plate-forme de jeu complète avec des règles déjà établies (Donjons et Dragons v3.5) mais vous pouvez très bien jouer avec vos propres règles, puisque vous jouez entrevous.

Suivant vos désires vos partie peuvent être complètement privées, où seul votre groupe pourra y avoir accès ou semi-publique (ouverte à la lecture, uniquement aux membres) voir complètement ouverte au public (à la lecture uniquement). Votre Maitre de Jeu n’a que me contacter pour que nous mettions en place votre partie. Ensuite, le jeu se passe entre vous.

Bon jeu là ou l’aventure fait briller l’aventure.

Amaunator

L'odyssée des Royaumes Oubliés

Vivez l'aventure de votre vie, dans les royaumes oubliés. RPG utilisant les règles 3.5 de Donjon et dragon.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les objets disparus

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 21 Mai - 3:52

La traversée du village ne se fit sans mal et la révélation fut que Zaudan avait une véritable notoriété dans Choshys. Mais la plus grande surprise pour l’elfe fut l’arrivée au sein de la demeure du forgeron. Cette fois-ci la famille était réunie au grand complet. Et se fut dans un beau concert chaotique que le guerrier fut accueilli par les deux rejetons de l’humain.

Eäràl aimait les enfants, il ne savait pas réellement pourquoi, mais il les appréciait sans doute leur soif inextinguible pour le jeu à moins que ce ne soit l’innocence de ces derniers. Aussi, les deux petits trublions réussirent-ils à le faire sourire. Le Teu’Tel’Quess ne savait plus où donner de la tête. Passant d’une petite tête blonde à l’autre, il n’arrivait pas à comprendre la moitié de ce qu’il disait tant le langage de ses derniers était un flot ininterrompu de paroles qui s’entrechoquaient les unes les autres. Mais il y avait de la vie, de la joie et de la bonne humeur. Il n’en fallait pas plus pour illuminer le cœur du guerrier.

Sur un geste de Zaudan, l’elfe lunaire continua à avancer en prenant garde de ne pas renverser l’un des petits chenapans. Lorsqu’il arriva à la table qui était déjà dressé, il put voir la fille aînée de son hôte. La jeune femme était belle pour sûr. Même si elle avait les très traits grossiers typique des humains, elle devait suivant les critères de beauté de ces derniers être une véritable crève-cœur pour plus d’un jeune homme dans le village. Hors, les critères purement esthétique, elle dégageait quelque chose de très charmant. Même Eäràl ne put rester totalement indifférant. La nature volage des elfes était ce quelle était. Mais il avait reçu une éducation très cosmopolite à Lunargent. Il savait fort bien, que chez les humains on ne profitait pas aussi simplement des plaisirs de la chair.

En regardant la jeune femme, un douloureux souvenir s’imposa à Eäràl. Lorsqu’il avait été enfant, il était tombé amoureux d’une jeune humaine. Ho, certes il s’agissait de ces amours d’enfant où l’on aimait être en compagnie de l’être « aimé » mais où les seuls échanges de tendresse se manifestaient par des taquineries. Mais elle avait grandi, bien plus vite que lui. Rapidement, elle ne s’intéressa plus à lui qui était resté encore un gamin, et le resterait encore pour longtemps. La fillette était devenue une jeune femme que les « grands » courtisaient. Eäràl s’en éloigna également. A cet âge, les douleurs du cœur ne restaient jamais très présentes. Mais sa vie était courte, et ses rêveries lui rappelaient les temps badins qu’il avait passé avec elle. Un jour, il apprit qu’elle se mariait et bientôt elle eut des enfants qui rapidement arrivaient à l’âge d’Eäràl. Puis, elle vieillie perdant sa fraîcheur et sa beauté. Et pour finir, le jeune elfe assista à ses funérailles. Dès lors, il su qu’un amour entre un elfe et une humaine ne pourrait lui apporter que souffrance et douleur. Par contre, il aimait partager leur couche pour les plus légère d’entre-elle.

Au fur et à mesure de la rencontre des membres de la famille nombreuse, tout du moins suivant les critères esti, il salua poliment chacun d’entre eux. Et à l’invitation de Zaudan, il prit place sur sa chaise alors que le plat arrivait encore fumant. Ils avaient été à l’heure, et Zaudan n’aurait pas souffrir les affres de sa femme pour avoir causé la carbonisation du plat.

L’odeur qui se dégageait du plateau était agréable. Mais déjà l’elfe argenté craignait de ne vexer la famille qui le recevait, et encore plus la cuisinière qui à n’en pas douté avait dû passer pas mal de temps pour concocter ce plat.
Les Tel’Quessir mangeaient de la viande et ils étaient parfaitement omnivore. Mais ils préféraient souvent se nourrir de baie, de fruit et autre choses légères à digérer. De plus, le palais de ces derniers était souvent plus fins que celui des humains. Les plats qu’ils trouvaient agréable en goût était souvent bien de trop relevé pour un Tel’Quessir. Tandis que ce qu’ils aimaient manger semblait souvent trop fade aux palais humains. Quoi qu’il en soit, Eäràl avait la ferme intention de faire de son mieux, pour faire honneur à la cuisine de l’épouse du forgeron.

Lorsque Zaudan signifia que la discussion concernant leur affaire se ferait après le repas, Eäràl inclina la tête en signe d’acquiescement. Cela pouvait bien effectivement attendre. D’autant plus que les enfants mangeraient en même temps que les adultes. Il n’y avait pas de raison de les inquiéter avec ça. Il donna son accord et sa compréhension d'un hochement de la tête. Puis, il détourna alors le sujet pour s’adresser à tous les membres de cette famille afin de leur signifier le plaisir qui était le sien de partager ce repas et ce moment avec eux.


- Vous avez assurément une bien charmante famille, je m’appelle Eäràl Néõllath et je très suis honoré d’être votre invité. Merci à vous d’accueillir comme ça un étranger dans votre demeure.

L’elfe plaça une main sur son cœur et inclina la tête légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 24 Mai - 4:42

Voyant le repas arriver, les deux bambins se dépêchèrent de se mettre à table, suivit par le reste de la famille. La fille de Zaudan s’empressa de servir l’inviter, puis ses parents, avant de servir la petite fratrie. Une fois tout le monde servit, elle s’assit et tout le monde put commencer à se restaurer.

Mais sentant lui aussi la nourriture de son coin de la salle, le nourrisson s’empressa, avec force cris, de montrer que les ‘‘grandes personnes’’ n’étaient pas les seules à avoir faim. Il força en conséquence le forgeron se leva et alla voir ce qui se passait. Ce fut donc sa femme qui répondit à l’elfe, pendant que tout le monde mangeait de bon appétit le repas :


- Je m’appelle Cheissi, et, ma foi, c’est à moi qu’il est d’être honoré d’accueillir un être comme vous messire Néõllath, car il est rare de nos jours de trouver des gens prêt à aider leur prochain, plus encore quand ils ne connaissent pas celui-ci. Mais mangez donc, sinon votre repas va refroidir. Vous me direz ce que vous en pensez.

Le bambin s’étant calmé pendant que la jeune femme parlait, son mari revint parmi les siens et commença lui aussi à manger de bon appétit ce qui semblait être de la chèvre avec différentes sortes de légumes.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Sam 29 Mai - 8:41

L’ambiance de cette demeure était des plus agréables et des plus hospitalières. Les femmes de la maison avaient les petits plats dans les grands. Tout le monde était poli et on sentait que l’amour régnait dans cette maison. Et si Eäràl avait surtout eu envie d’agir pour récupérer ses biens. Après une telle expérience, il souhaitait libérer le village de la menace qui pesait sur lui.

Lorsque Cheissi s’exprima, Eäràl inclina légèrement la tête en signe de remerciement. Pourtant, il était mal à l’aise. Et il se sentit d’être tout à fait honnête avec la maîtresse de maison.


- Madame, je vous remercie pour tout. Et devant tant de gentillesse, je me dois de resté honnête vis-à-vis de vous. Je crains que vous ne me surestimiez. Ma démarche n’était pas aussi désintéressée que cela. Il se trouve que j’ai connu la même mésaventure que d’autres personnes dans votre beau village. Et que je souhaitais… disons rétablir certaines choses dans l’ordre. Mais maintenant, que j’ai appris un peu à vous connaître, ma vision des choses à quelque peu évoluée. Et qu’à présent, il ne s’agit pas uniquement de moi. Nous en reparlerons sans doute de façon plus concise ultérieurement, à votre bon vouloir.

L’elfe lunaire voulait autant que faire se pouvait épargner les enfants des tristes réalités du monde des grands. Le viendrait bien assez vite où ils le découvriraient. Pour le moment, l’innocence de ses derniers devait être à tout prix préservée. C’était du moins ce que pensais l’elfe lunaire.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Dim 30 Mai - 2:39

- Votre honnêteté est tout à votre honneur, lui répondit le forgeron en s’asseyant à table.
Prenant une bouchée, il continua :
Mais votre raison est tout aussi valable qu’une autre, et en pensant aux autres, même si cela est d’abord pour vous, vous restez un être d’un tempérament rare, mais vous avez raison, mieux vaut parler d’autre chose.

- En effet, parler d’autre chose est une bonne idée, annonça Cheissi pour laisser le temps à son mari de manger, peut-être pourriez vous nous raconter votre histoire, celle qui vous a amené dans ce petit village qu’est le notre, je suis sûre que cela ferait plaisir aux enfants.

Cette idée fut en effet très bien prise par les deux bambins, qui se mirent à nouveau à parler à toute vitesse, posant question sur question en continuant à manger, rendant plus incompréhensible encore leurs paroles en éparpillant un peu de nourriture et forçant leur mère à les réprimander, leur rappelant de ne pas parler la bouche pleine. Elle fut également visiblement bien accueillie par la jeune fille, qui demanda à l’elfe d’où il venait.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 9 Juin - 7:20

L’elfe lunaire acquiesça d’un hochement de tête. Et se retourna tout sourire pour embrasser la petite assemblée d’un regard. Il se sentit un moment gêné car, Eäràl n’était pas très à l’aise pour répondre au sujet de la discussion. Parler de lui n’était pas l’une de ses habitudes. Pour autant la politesse voulait qu’il satisfasse la curiosité de cette famille qui l’accueillait comme un ami.

- Mon histoire vous dite ? Hum ça risque d’être assez long, ça fait plus d’un siècle que je suis né vous savez. Bien que depuis, que la Haute-Dame Alustriel a prit la seconde Myth-Drannor sous son aile, les choses sont plutôt calmes. Et c’est tant mieux. Connaissez-vous Le Joyau du Nord ?

Aëràl se lança donc dans une description de Lunargent, et au final il était intarissable de détails et d’anecdotes sur la cité. Il passa rapidement sur sa jeunesse et sa vie auprès de ses parents pour arriver jusqu’à son entré dans l’académie de la guerre. Répondant à toutes les questions qu’on lui posait, il se fit un devoir de mettre en avant les biens faits de Lunargent et de ses habitants.

Tant et si bien, qu’il ne vit pas passer le temps du repas. Il ne manqua pas de s’arrêter dans son récit pour louer les qualités gustatives du repas qu’on lui servait, tant par politesse que par franchise.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Jeu 17 Juin - 1:24

Durant tout le repas, qui fut bon et copieux, la famille resta suspendue aux lèvres de l’elfe, posant parfois, rarement, une question sur un point de détail de ce que le forgeron se souvenait d’un ancien voyage dans la grande ville du Nord. Une fois que le dessert, une forêt noire fut englouti, le couvert fut promptement débarrassé par la famille avant que chacun ne retourne à ses occupations quotidiennes, Zaudan se chargeant lui-même de faire sortir ses enfants de la salle à vivre, après quoi il sortit une boîte et proposa un cigare à l’elfe. En prenant un pour lui-même, il fit signe à Eäràl de s’assoir dans un fauteuil et fit de même dans l’autre, s’arrêtant un instant pour allumer son cigare d’un briquet sorti de sa poche.

« - Voilà, nous pouvons maintenant discuter tranquillement. Auriez-vous donc des questions, ou bien même une idée de la raison pour laquelle ces vols ont été commis ? Par contre, je tiens à vous dire que vos idées, si elles ont été écoutées, risquent de ne pas être suivit par beaucoup de personnes : les gens d’ici ont été d’accord pour donner une récompense à quiconque retrouverait le voleur, ils ne veulent pas participer à sa capture. »
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 21 Juin - 4:48

Le repas avait été copieux, trop copier pour un elfe habitué à manger léger. Eäràl, par politesse, avait prit de tout, mais il n’avait mangé que ce qu’il se sentait capable d’ingugité en quantité sans subir les affres d’une indigestion.

Le guerrier prit la place qu’on lui désigna, mais le lunaire refusa aimablement le cigare offert de bon cœur, car il ne fumait pas. Il ne put cependant attarder son regard sur le briquet que Zaudan venait de sortir de sa poche. Le Teu’Tel’Quess depuis que son père lui avait fait cadeau d’un tel objet, apportait une attention particulière aux briquets. Même s’il ne fumait, il s’intéressait à la beauté de l’objet et non à son coté pratique. Bien qu’il appréciait de pouvoir allumer son feu, sans fournir d’effort outre mesure.

Eäràl écouta avec attention ce qu’avait à lui dire le forgeron. Tout d’abord, il fut déçu que la population ne prenne pas son destin en main, et se contente de baisser l’échine face à ce voleur qui mettait la communauté en émoi. Mais, il n’y avait de vraiment surprenant. Mise à part, l’armure aucun bien de grande valeur n’avait disparu. En tout cas, rien qui ne puisse embraser le courroux du village.

Le guerrier regarda son interlocuteur et fini par baisser les yeux. Tout cela n’avait aucun sens. Lui qui n’avait jamais rien aimé d’autre que l’art du maniement des armes. Le voilà qu’il s’improvisait enquêteur. Mais si l’intention était louable, il devait bien admettre que pour le moment, il était sans la moindre piste. Et il se devait d’être franc envers Zaudan et de lui avouer son désarroi.


- Bien, on ne peut pas leur en vouloir de préférer s’occuper de leur vie et de leur travail pour faire vivre leur famille. Quant à moi, je me dois de vous l’avouer, je n’ai pour le moment pas la moindre piste sérieuse. Je suis sortit ce matin, pour ma familiarisé avec les environs immédiat, et j’espérai pouvoir y trouver une piste ou un indice quelconque. Mais, je n’ai rien vu de particulier. Par d’ancien campement de fortune, ou d’endroit pour se monter un abri. Peut-être que je devrai demander aux enfants, ils ont le chic pour trouver les endroits les plus improbables pour construire des cabanes. Mais, pour le moment, je n’ai rien. Pas l’ombre d’une piste, et pour tout avouer je n’ai pas encore pu consulter la liste que vous m’avez fourni. Qui sait, peut-être trouverai-je quelque chose. Et vous de votre coté, des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Lun 21 Juin - 8:34

Tirant une longue bouffée de son cigare, Zaudan laissa l’elfe le mettre au courant de ses dernières avancées. Il lui répondit calmement :

- S’il n’y a pas de campement de fortune dans les environs, il faut considérer le fait qu’il puisse vivre parmi nous. De plus, il n’a pas chômé cette nuit, en plus de vous avoir dérobé, il s’est introduit dans la chambre de notre ‘‘ami’’ le marchand, celui qui est venu ici ce matin, se soit fait dérobé un petit coffre contenant un certain nombre de liquidité, si bien qu’il a décidé de rester plus longtemps ici le temps de le retrouver, cela ne devrait pas être trop dur, ce coffre est verrouillé et il en possède la seule clef.

Il vint alors à l’esprit d’Eäràl qu’effectivement, il n’avait pas vu de chariot passer dans le village. Mais le forgeron n’avait pas fini de parler, si bien que, tirant de temps à autre sur son cigare, il continua :

- Une troisième personne s’est fait cambriolé aujourd’hui, Abeiviel, qui habite trois maisons plus loin, vers le temple. On lui a repris son alliance, qu’on avait retrouvé au milieu de la place du village hier midi, et le peu d’économies qu’elle conservait. Il est plus que temps d’arrêter ce voleur. Trois cambriolages en une seule nuit ! Si cela continue, nous le retrouverons vite, ce sera le seul qui possèdera quelque chose. Mieux vaut toutefois que vous preniez connaissance de ce qui s’est passé ces deux dernières chevauchées.
De plus, j’apprécierais que vous reveniez ici après le diner, pour rencontrer les quelques personnes qui sont d’accord pour faire des patrouilles cette nuit. Nous pensons tous que les patrouilles de jours sont complètement inutiles, puisque les vols furent tous commis pendant la nuit, et que chacun veillent un minimum sur son voisin. Je ne pense pas que ce scélérat s’en prenne à nous pendant la journée.

Tirant une nouvelle fois sur son cigare, l’homme se leva, s’attendant à ce que l’elfe ne tarde pas à prendre congé.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Ven 20 Aoû - 0:18

¤ Et bien, toi mon gars, tu ne perds rien pour attendre. Si je t’attrape, je te laisse à la vindicte des villageois. ¤

Lorsque Zaudan annonça que les vols non seulement avaient continué, mais qu’ils avaient une fâcheuse tendance à devenir de plus en plus fréquent. D’un coté, ce n’était pas bon. Mais d’un autre coté, ça tendait à prouver que le voleur devenait plus sûr de lui. C’était une bonne chose, car tôt ou tard, il commettrait forcement une erreur. Toute la difficulté sera de ne pas passer à coté et de savoir l’utiliser pour le confondre. Cette pensée amena un peu d’espoir au Teu’Tel’Quess.

- Bien entendu, je reviendrai après le diner pour rencontrer ces bons gens. S’il y a des volontaires, il faut absolument les encourager. Si ma présence peut aider, alors je serai là. Vous avez raison, je vais étudier le document que vous m’avez remis. Ensuite, je me reposerai un peu pour pouvoir tenir toute la nuit.

Le guerrier se leva à son tour pour se diriger vers la porte de sortie. Sachant qu’une poignée de main chez les humains serait probablement apprécié, Aëràl tendit la main au forgeron. Avant de prendre congé.

Il se rendrait directement à l’auberge pour étudier la liste des rapines. Ensuite, il se laisserait plonger dans une rêverie pour être frais et dispo pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 25 Aoû - 22:29

Le forgeron serra vigoureusement la main du Teu’tel’Quessir en le remerciant chaleureusement pour son aide et son engagement dans cette affaire pourtant propre au village, accompagnant Eäràl jusqu’à la porte de sa maison.

L’elfe traversa alors tranquillement la rue où circulait de quelques gens de tous les âges : certains semblait pressé, comme cet homme qui faillit bousculer Eäràl lorsqu’il sortit de chez Zaudan, tandis que d’autre semblait juste flâner, même si ces derniers étaient surtout des enfants qui jouaient entre eux sans surveillance visible.
Une fois entré dans l’auberge, Eäràl put voir qu’il n’y avait personne dans la salle commune, mais il ne s’attarda pas et monta donc dans sa chambre pour étudier le document remis par le forgeron.

Spoiler:
 

Eäràl remarqua rapidement une chose, si sur certain vol le bandit prenait des choses de valeur et d’autres des objets anodins, il était extrêmement rare qu’il prenne les deux en une seule fois, et encore avait-on parfois retrouvé les objets de valeur de ces cas-là.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mer 29 Sep - 21:31

Il fallait bien l'avouer, l'elfe lunaire commençait à être réellement décontenancé face à autant d'incohérences. Tout d'abord, le voleur ne semblait pas réellement cibler ses proies. Il volait tantôt des objets sans valeur, et d'autre fois des objets plus précieux. D'ailleurs en y repensant, le vol de son briquet devait faire parti des choses que le tire-laine devait penser sans valeur. Mais pour Eäràl, il en était tout autrement.

Il continua d'étudier cette liste, et se rendit compte que l'auteur des rapineries ne faisait grand cas, des choses qu'il dérobait. Ainsi, on avait pu retrouver des objets d'une valeur relativement importante. Assis sur sa couche, l'elfe lunaire était plongé en pleine réflexion.


¤ Je ne sais plus quoi penser. Alors quoi, ou se type est malade, ou il a un autre but que celui de s'enrichir. Ce qui ne m'étonnerait plus, à présent. Mais dans ce cas, quel serait le but poursuivit ? Mauvaise blague, semer le chaos dans la population, ou quelque chose d'encore plus perfide que cela. Et s'il cherche à déstabiliser le village, dans quel but le fait-il? Y'a-t-il un Coronal qui voudrait être roi à la place du Coronal? Faudra que j'en parle avec Zaudan. En attendant, mon petit Eäràl, il faut que tu te reposes. La nuit sera longue! ¤

C'est sur ces pensées, que le guerrier retira ses armes et son armure. Il prit bien soin, de les placer sous son oreiller, et de dormir avec ses armes dans ses bras. Ce n'était pas la peine de faciliter le travail au voleur, même si ce dernier ne semblait pas opérer en plein jour. Le guerrier elfique tenta de se laisser glisser dans une rêverie réparatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Dim 3 Oct - 8:35

Le guerrier passa une assez mauvaise rêverie, entrecoupée de réveils impromptus dus au bruit extérieur ou plus simplement en se piquant une fois le bras sur sa rapière. Il mit à chaque fois du temps avant de retrouver l’état propice au repos de l’esprit, mais finalement, alors que l’astre solaire allait commencer à se coucher, l’elfe, lui, se levait. Il put alors tranquillement se préparer pour une nuit qui devait s’annoncer longue.

Il était temps qu'il se lève car à sa porte frappait quelqu’un. Il s’éleva alors une voie claire, assez haut perchée, qui semblait familière à Eäràl, bien qu’il ne l’est jamais entendu. Celle-ci demandait si l’elfe comptait descendre dans la salle commune pour le repas du soir ou s’il désirait qu’on lui serve son diner dans sa chambre. Elle ne semblait pas lisser le choix sur le fait qu’il devait prendre un repas, ou sur ce dont il devait être constitué, comme si tout cela était naturelle et ne valait même pas la peine d'être discuté. Il était clair également que la femme qui frappait savait que l'elfe était là, mais qu'elle n'osait pas ouvrir la porte pour entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Eärál
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 17/10/2009
Age : 49
Localisation : Isère

Feuille de personnage
Nom: Eärál
Race: Elfe de la lune
Classe: Guerrier

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 5 Oct - 1:20

Il était rare que l’elfe lunaire ait de mauvaise rêverie, mais pourtant ce jour là, ce fut le cas. Sans doute que le manque d’habitude de se coucher avec son armement en guise de nounours n’était pas étranger à l’affaire. Il resta donc un moment à rêvasser et à repasser en mémoire tout ce qu’il avait apprit sur cette bien étrange affaire. Son briquet lui manquait, car dans ses moments, il aimait à le faire tourner machinalement dans ses mains. Lorsqu’on frappa à sa porte, il se redressa sur son lit et se saisi instinctivement de la poignée de sa lame fine. Il se détendit en reconnaissant la voix qui s’adressait à lui.

- Je vais descendre dans quelques temps, madame. Gardez moi quelques fruits de la saison et ça sera parfait.

Il n’y avait plus de temps à perdre. L’heure du repas avait sonné, et l’idée de se remplir un peu l’estomac n’était pas pour lui déplaire, mais il prendrait quelques choses de léger. Le repas du midi chez Zaudan avait été largement assez copieux pour lui permettre de tenir au moins jusqu’au lendemain sans trop en souffrir. Toutefois avoirs des gargouillis d’un estomac criant famine, lorsque l’on tentait de veiller discrètement n’était du meilleur effet.

Il se leva, frais et dispos pour assurer cette longue nuit de guet. Eäràl commença par faire quelques exercices physiques pour se maintenir en condition. Puis il alla à la table qui se trouvais dans sa chambre, remplie la cuvette d’eau fraiche et fit se ablutions, avant de revêtir son armure. Ensuite, il s’équipa de ses armes et prit ce qu’il pourrait avoir besoin pour cette nuit. Il ne reviendrait sans doute pas dans sa chambre avant le lendemain matin. Car, il ne l’avait pas oublié, après le diner, on l’attendait chez le forgeron.

Une fois prêt, il descendit les escaliers et se présenta dans la salle commune. Il balaya du regard les personnes qui étaient déjà attablées, celles qui se trouvaient près du comptoir et les différentes activités en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Vynnyn
Aventurier des Royaumes
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 27
Localisation : Perdu dans ses pensées

Feuille de personnage
Nom: Vynnyn
Race: Humain Téthyrien
Classe: Paladin

MessageSujet: Re: Les objets disparus   Mar 26 Oct - 2:41

La femme arrêta de frapper dès que l’elfe prit la parole, et celui-ci put entendre des bruits de pas s’éloignant dès qu’il eut fini de parler, accompagnés de paroles trop faibles pour que le guerrier argenté puisse les comprendre à travers la porte.
Le guerrier fit donc quelques assouplissements avant de se laver et de s’habiller. Il ouvrit alors la porte pour sortir, tombant sur un couloir où ne se trouvait que le marchand qui avait débarqué le matin même énervé chez le forgeron. L’homme semblait également se rendre vers la salle commune tout en évitant de regarder l’elfe, car il se doutait avoir été mal vu lors de leur dernière rencontre et l’autre était équipé comme pour partir en guerre.

L’elfe descendit donc l’escalier juste derrière le marchand et se retrouva dans une salle commune où se trouvait fort peu de monde, en effet, à l’exception de trois hommes au comptoir occupés à boire, il n’y avait dans la salle que les deux nouveaux arrivants et le propriétaire de l’établissement, qui préféra leur indiquer des tables séparés, bien que peu éloignés, alors qu’il partait pour la cuisine, revenant peu après avec deux assiettes, l’une bien fournie qu’il déposa devant le marchand, et la seconde ne contenant que des fruits qui fut déposé devant l’elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les objets disparus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les objets disparus
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les disparus du 12 janvier
» Boutons Disparus OO"
» Acheter des objets de la saga Harry Potter
» SPV et objets pouvoir
» Objets magiques ☞ La sorcellerie au sein des objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'odyssée des Royaumes Oubliés :: L'antichambre des Chimères [RP] :: L'antichambre des Chimères [RP]-
Sauter vers: